À Chypre, un massacre « industriel » des oiseaux migrateurs

20 juin 2017

Plus de deux millions d’oiseaux tués chaque année, des profits juteux pour les trafiquants : à Chypre, la passion pour un mets nommé « ambelopoulia » nourrit un braconnage devenu « industriel » face à des autorités trop passives, selon les défenseurs des animaux.

Piégés par des branches enduites de colle ou des filets, des centaines de milliers d’oiseaux migrateurs sont tués puis servis chaque année en secret dans des restaurants de l’île méditerranéenne.

« C’est un désastre écologique », déplore l’association de protection des oiseaux BirdLife Cyprus en rappelant que le braconnage de ces oiseaux migrateurs –notamment la fauvette noire– est strictement interdit dans l’Union européenne.

Plus de 2,3 millions d’oiseaux auraient été tués par les braconniers à l’automne 2016, selon une étude de la Société royale britannique de protection des oiseaux (RSPB), un chiffre en très forte hausse par rapport aux 1,4 million de 2010.

Les braconniers vendent la douzaine d’oiseaux à 40 euros à des établissements qui proposent ensuite discrètement l’assiette d’« ambelopoulia » à environ 80 euros.

« La capture illégale de ces oiseaux est devenue une affaire de grande ampleur. Un braconnier bien organisé peut gagner des dizaines de milliers d’euros par an sans payer aucun impôt », explique à l’AFP Tassos Shialis, coordinateur d’une campagne de protection pour BirdLife Cyprus.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Les oiseaux migrateurs victimes du pillage des mers


20 octobre 2018
Au mépris du climat et du rapport du GIEC, Vinci a lancé les travaux de l’autoroute GCO
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
En Grande-Bretagne, des opposants bloquent des opérations de fracturation hydraulique
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
53 personnes portent plainte en raison de la présence de glyphosate dans leur urine
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
L’île d’Oléron contrainte d’accepter l’implantation d’un MacDonald’s
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Des pluies torrentielles dans l’Aude font six morts
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Les écologistes progressent fortement aux élections en Bavière, Belgique et Luxembourg
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2018
Une indigène élue pour la première fois députée au Brésil
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

20 octobre 2018
L’agriculture urbaine pourrait nourrir 10 % des populations des villes
Tribune
26 septembre 2018
GCO : au nom de « l’ordre public », le tribunal administratif autorise les travaux
Info
20 octobre 2018
La punaise, le vélo, et le changement climatique
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Animaux