Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En brefAnimaux

À Londres, des pigeons pour contrôler la qualité de l’air

Lundi 14 mars, la société Plume Labs a lancé la « Pigeon Air Patrol », une escouade de 10 pigeons bisets équipés de sacs à dos spéciaux capables d’estimer la concentration de dioxyde d’azote (NO2), d’ozone (O3) et d’autres particules dans le ciel de Londres. Objectif, estimer la qualité de l’air local, en temps réel.

Une campagne de sensibilisation citoyenne a également été lancée : chaque utilisateur de Twitter peut demander la qualité de l’air où il se trouve, en tweetant à @PigeonAir. Il recevra ensuite une rapide réponse rapportée par l’un des trois pigeons vedettes appelés Coco, Julius et Norbert.

D’après Plume Labs, 10.000 personnes meurent chaque année des conséquences de la pollution à Londres.

-  Sources : Sciences et Avenir et Twitter

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende