Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Brève — Climat

A cause du changement climatique, les arbres tropicaux meurent deux fois plus vite qu’il y a trente-cinq ans

Une étude approfondie du Laboratoire national Pacific Northwest, aux Etats-Unis, sur la santé des arbres montre que dans certaines régions des tropiques, ils meurent à un rythme deux fois plus rapide qu’il y a 35 ans.

La mortalité des arbres dans les tropiques vient de menaces variées, mais se résume souvent à deux phénomènes : le manque de nutriments carbonés et le manque d’eau.

On aurait pu penser que l’accroissement de l’effet de serre serait bénéfique aux arbres, en entraînant l’augmentation des niveaux de dioxyde de carbone : celui-ci est en effet une source de nourriture pour les arbres. Mais les températures plus élevées limitent la capacité des arbres à absorber le CO2, tout en intensifiant leur perte d’eau.

Sources :
. e-rse
. Phys.org

Photo : Savane en Australie

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire