Accord Mercosur : Emmanuel Macron contredit le ministre de l’Agriculture

Durée de lecture : 1 minute

29 juin 2019



L’Union européenne et les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay et Paraguay) ont annoncé vendredi 28 juin s’être entendus sur un vaste traité de libre-échange, qu’ils négociaient depuis 20 ans. Ce traité est contesté notamment par les écologistes et par les paysans, parce qu’il devrait stimuler l’agro-industrie brésilienne qui détruit la forêt amazonienne, pour exporter du soja et de la viande, ruinant la paysannerie européenne.

Selon le journaliste de l’AFP à Bruxelles, Clément Zampa, Emmanuel Macron a déclaré : « Cet accord est bon à ce stade, il va dans la bonne direction mais nous serons très vigilants. » Contredisant le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, qui a déclaré au Sénat le 16 mai dernier : « La position de la France est claire. Elle est opposée à la signature de l’accord du Mercosur voulu par la commission actuelle, parce qu’il ne correspond pas au standard voulu par la France. » Le ministre a détaillé les raisons pour lesquelles ce traité n’est pas acceptable par le pays : il se ferait « au détriment de notre agriculture », « il se fera au détriment de nos standards sanitaires », « au détriment de nos standards alimentaires », « au détriment de l’Accord de Paris et de nos critères environnementaux ». Concluant : « La France votera contre si la question se pose ».





Lire aussi : Plus de 340 ONG appellent l’UE à interrompre les négociations commerciales avec le Brésil


22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

THEMATIQUE    Politique
26 septembre 2020
Mobilisation climat : faisons place à la vie
Tribune
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
21 septembre 2020
Amish ou pas, la lutte contre la 5G s’organise au niveau national
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange



Sur les mêmes thèmes       Politique