Aide au développement : Macron trahit sa promesse, accusent les ONG

12 juillet 2017



Plusieurs ONG ont fustigé ce mardi 11 juillet la réduction de l’aide au développement annoncée par le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, dans le cadre des économies annoncées en vue d’atteindre l’objectif d’un déficit public n’excédant pas 3 % du PIB.

« Mettre dans le même panier l’aide publique au développement et les frais de gestion des ministères, c’est considérer la lutte contre l’extrême pauvreté, les changements climatiques et les grandes pandémies mondiales comme accessoire », a déclaré Friederike Röder, directrice France de l’ONG One, citée dans un communiqué.

Gérald Darmanin a annoncé avoir « trouvé 4,5 milliards d’euros d’économies » sur le « seul budget de l’État », initialement fixé à 322 milliards d’euros pour 2017, en réduisant le train de vie des ministères, en particulier le budget du ministère des Affaires étrangères qui sera amputé de 282 millions d’euros, « dont la moitié sera de la baisse de l’aide publique au développement », a indiqué le ministre.

Oxfam a, pour sa part, qualifié cette coupe budgétaire de « scandaleuse ».

Les deux ONG accusent le président français, Emmanuel Macron, de se renier. One rappelle par exemple que lors de son premier discours en tant que président de la République, en mai, il avait assuré que la France serait « attentive (…) au respect des engagements pris en matière de développement et de lutte contre le réchauffement climatique ».

« Dès les premiers mois de sa mandature, Emmanuel Macron renierait-il déjà ses propres déclarations et engagements ? », s’interroge Friederike Röder, appelant le chef de l’État à « œuvrer pour que l’aide publique au développement soit sortie du calcul du déficit public » dans le cadre de la révision des traités européens.

« A peine deux mois après son élection, Emmanuel Macron enterre ses promesses électorales en opérant la plus importante coupe budgétaire de l’aide publique au développement jamais connue », renchérit Michael Siegel, chargé de plaidoyer à Oxfam, cité dans un communiqué.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : « Contre le changement climatique, il faut la taxe sur les transactions financières »


20 septembre 2017
Perquisition par les gendarmes en cours à Bure
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le gouvernement refuse d’empêcher l’exploration minière en Bretagne
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Anomalies du Creusot : l’ASN demande à EDF d’étendre ses vérifications
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le parti de Macron est « le parti de la régression », selon Attac
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Les eurodéputés ne veulent pas importer un soja OGM tolérant aux herbicides
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Hulot annonce quatre mesures pour le climat
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
La justice absout les délinquants de l’amiante
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
Pertubateurs endocriniens : l’effet coktail peut rendre les molécules 10 à 1000 fois plus puissantes
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
Les entreprises dépensent moins pour la protection de l’environnement
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2017
L’empreinte environnementale des smartphones s’alourdit
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2017
La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire placée sous « surveillance renforcée »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2017
Vivre en Chine coûte trois ans et demi d’espérance de vie
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2017
Cédric Herrou, de l’association Roya citoyenne, à nouveau en garde à vue
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2017
Jean-Pierre Simon, paysan opposé au projet Cigéo, a été jugé et connaîtra le verdict le 24 octobre
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2017
Emmanuel Macron veut abaisser les normes environnementales sur la construction
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
20 septembre 2017
VIDÉO - Cueillir et cuisiner les algues des côtes bretonnes
Alternative
19 septembre 2017
Pour Bruno Latour, « le monde est peuplé de fous » et« il n’y aura pas de sortie du tunnel »
À découvrir
20 septembre 2017
À Bure, sous insupportable pression policière, les gendarmes ont perquisitionné
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Politique