Alteo : le tribunal de grande instance de Marseille ouvre une information judiciaire

Durée de lecture : 1 minute

20 mars 2019



Le pôle santé du tribunal de grande instance de Marseille a finalement ouvert une information judiciaire concernant les rejets du producteur d’alumine Alteo à Gardanne (Bouches-du-Rhône), lit-on dans Actu-Environnement lundi 18 mars. « C’est une avancée majeure », s’est réjouie Hélène Bras, l’avocate qui a déposé la plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui auprès du procureur de la République d’Aix-en-Provence pour les sept plaignants — des pêcheurs et des riverains — ainsi que pour l’association ZEA. Le dossier aurait pu être classé sans suite ou être précédé d’une enquête préliminaire. Le procureur a préféré prendre une réquisition pour désigner un juge d’instruction.

« Notre objectif est de soulever l’ensemble des pollutions causées à l’environnement, du fait des dysfonctionnements de l’ICPE [installation classée pour la protection de l’environnement] en question, au-delà des dérogations qui sont déjà importantes, explique Hélène Bras. Il y a une usine et deux lieux de décharge : en mer et sur terre. Alteo a toujours pris le soin de prendre des arrêtés différents, notre propos est de dire qu’il faut conjuguer les deux. »

En décembre 2015, le préfet des Bouches-du Rhône avait permis à l’entreprise de rejeter durant six ans des effluents liquides, pouvant dépasser les valeurs limites pour six polluants (arsenic, aluminium, fer, pH, la demande biochimique en oxygène [DCO], la demande biologique en oxygène sur 5 jours [DBO5]), au large du Parc national des Calanques. En juillet dernier, le tribunal de Marseille a raccourci la dérogation à 4 ans, soit le 31 décembre 2019.





Lire aussi : Face aux boues rouges toxiques, l’État sommé d’agir


8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions Santé
7 juillet 2020
Barbara Pompili, la caution écolo de Macron, ne fera pas de vague
Info
9 mai 2020
Appel des soignants : la plus grande menace sur notre santé est le réchauffement climatique
Tribune
8 juillet 2020
À Marseille, les cinq chantiers écolos qui attendent Michèle Rubirola
Info


Sur les mêmes thèmes       Pollutions Santé