Après son agression, Jean-Vincent Placé renonce à se présenter aux sénatoriales

8 septembre 2017



« Je ne me représente pas. » Le sénateur de l’Essonne et ex-secrétaire d’État Jean-Vincent Placé a décidé de ne pas se représenter aux sénatoriales, a rapporté l’AFP vendredi 8 septembre. Il avait été élu en 2011 au Sénat où il a présidé le groupe écologiste pendant quatre ans, avant d’entrer au gouvernement. Cette décision intervient une semaine après son agression à Paris.

« Je trouve que la situation actuelle est extrêmement confuse et je n’ai pas envie de soutenir le régime en place, a-t-il justifié. Et entre le nouveau monde et l’ancien monde, il faut savoir prendre du champ. » Et de préciser : « Cela fait 28 ans que je suis militant et il peut être intéressant de faire un nouveau départ dans la vie hors politique. »

Pour autant, Jean-Vincent Placé n’abandonne pas totalement la politique puisqu’il garde son mandat de conseiller régional d’Ile-de-France. L’homme politique a indiqué avoir plusieurs projets,notamment dans les domaines de l’économie verte, du numérique, de la simplification administrative... « J’ai aussi envie de voir ma fille de 4 ans grandir », a-t-il dit.

Jean-Vincent Placé avait été frappé dans la nuit du 2 au 3 septembre par trois individus qui lui ont dérobé son téléphone portable, sa montre et sa carte bleue. Souffrant au dos et au visage, il s’était vu prescrire une incapacité totale de travail de six jours. « J’ai eu deux-trois mauvais jours, mais cela va mieux. »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Jean-Vincent Placé se fait recadrer par un joueur de tennis


22 septembre 2017
Les députés France insoumise interpellent M. Hulot sur la répression à Bure
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2017
Des agriculteurs de la FNSEA défendent le glyphosate sur les Champs-Élysées
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2017
Nicolas Hulot prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures de Total au large de la Guyane
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2017
Agriculture bio : l’État se désengage des aides au maintien
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2017
Perquisition par les gendarmes en cours à Bure
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le gouvernement refuse d’empêcher l’exploration minière en Bretagne
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Anomalies du Creusot : l’ASN demande à EDF d’étendre ses vérifications
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le parti de Macron est « le parti de la régression », selon Attac
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Les eurodéputés ne veulent pas importer un soja OGM tolérant aux herbicides
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Hulot annonce quatre mesures pour le climat
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
La justice absout les délinquants de l’amiante
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
Pertubateurs endocriniens : l’effet coktail peut rendre les molécules 10 à 1000 fois plus puissantes
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
Les entreprises dépensent moins pour la protection de l’environnement
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2017
L’empreinte environnementale des smartphones s’alourdit
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2017
La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire placée sous « surveillance renforcée »
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
22 septembre 2017
Les femmes restent exclues de la politique
Tribune
21 septembre 2017
Les 3 moyens par lesquels le Ceta va dégrader l’environnement
Info
21 septembre 2017
Bure : « En Meuse, nous vivons sous occupation militaire »
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Politique