Après son agression, Jean-Vincent Placé renonce à se présenter aux sénatoriales

8 septembre 2017

« Je ne me représente pas. » Le sénateur de l’Essonne et ex-secrétaire d’État Jean-Vincent Placé a décidé de ne pas se représenter aux sénatoriales, a rapporté l’AFP vendredi 8 septembre. Il avait été élu en 2011 au Sénat où il a présidé le groupe écologiste pendant quatre ans, avant d’entrer au gouvernement. Cette décision intervient une semaine après son agression à Paris.

« Je trouve que la situation actuelle est extrêmement confuse et je n’ai pas envie de soutenir le régime en place, a-t-il justifié. Et entre le nouveau monde et l’ancien monde, il faut savoir prendre du champ. » Et de préciser : « Cela fait 28 ans que je suis militant et il peut être intéressant de faire un nouveau départ dans la vie hors politique. »

Pour autant, Jean-Vincent Placé n’abandonne pas totalement la politique puisqu’il garde son mandat de conseiller régional d’Ile-de-France. L’homme politique a indiqué avoir plusieurs projets,notamment dans les domaines de l’économie verte, du numérique, de la simplification administrative... « J’ai aussi envie de voir ma fille de 4 ans grandir », a-t-il dit.

Jean-Vincent Placé avait été frappé dans la nuit du 2 au 3 septembre par trois individus qui lui ont dérobé son téléphone portable, sa montre et sa carte bleue. Souffrant au dos et au visage, il s’était vu prescrire une incapacité totale de travail de six jours. « J’ai eu deux-trois mauvais jours, mais cela va mieux. »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Jean-Vincent Placé se fait recadrer par un joueur de tennis



25 avril 2019
La banquise Arctique bat ses records de fonte
Lire sur reporterre.net
25 avril 2019
Le tribunal jugera lundi 29 avril la levée du contrôle judiciaire de Gaspard Glanz
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Notre-Dame, site désormais pollué par le plomb ?
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4
Lire sur reporterre.net
18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
Le tribunal suspend les travaux de la déviation de Beynac, en Dordogne
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
25 avril 2019
EXCLUSIF - La carte des portraits de Macron réquisitionnés pour le climat
Info
24 avril 2019
Le cheval de trait est de retour dans les villes bretonnes
Alternative
24 avril 2019
La liberté de la presse est-elle en danger sous Emmanuel Macron ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Politique