Après son agression, Jean-Vincent Placé renonce à se présenter aux sénatoriales

8 septembre 2017



« Je ne me représente pas. » Le sénateur de l’Essonne et ex-secrétaire d’État Jean-Vincent Placé a décidé de ne pas se représenter aux sénatoriales, a rapporté l’AFP vendredi 8 septembre. Il avait été élu en 2011 au Sénat où il a présidé le groupe écologiste pendant quatre ans, avant d’entrer au gouvernement. Cette décision intervient une semaine après son agression à Paris.

« Je trouve que la situation actuelle est extrêmement confuse et je n’ai pas envie de soutenir le régime en place, a-t-il justifié. Et entre le nouveau monde et l’ancien monde, il faut savoir prendre du champ. » Et de préciser : « Cela fait 28 ans que je suis militant et il peut être intéressant de faire un nouveau départ dans la vie hors politique. »

Pour autant, Jean-Vincent Placé n’abandonne pas totalement la politique puisqu’il garde son mandat de conseiller régional d’Ile-de-France. L’homme politique a indiqué avoir plusieurs projets,notamment dans les domaines de l’économie verte, du numérique, de la simplification administrative... « J’ai aussi envie de voir ma fille de 4 ans grandir », a-t-il dit.

Jean-Vincent Placé avait été frappé dans la nuit du 2 au 3 septembre par trois individus qui lui ont dérobé son téléphone portable, sa montre et sa carte bleue. Souffrant au dos et au visage, il s’était vu prescrire une incapacité totale de travail de six jours. « J’ai eu deux-trois mauvais jours, mais cela va mieux. »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Jean-Vincent Placé se fait recadrer par un joueur de tennis


24 novembre 2017
L’éclairage nocturne affecte gravement les écosystèmes
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2017
Cigéo : une commission recommande une expertise internationale sur certains déchets
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2017
Forêt de Bialowieza : la Pologne doit arrêter la coupe, dit la justice européenne
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
La région Ile-de-France réduit les aides aux associations des quartiers populaires
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
Hinkley Point : les députés britanniques s’alarment du coût pour les consommateurs
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
La pollution de l’air détériore la qualité du sperme
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
Les poursuites contre le réalisateur Lech Kowalski sont abandonnées
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2017
Nuage radioactif détecté en France : la Russie reconnaît être à l’origine de la pollution
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2017
Le Nebraska donne son feu vert au projet d’oléoduc Keystone XL
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2017
Une carte de Greenpeace permet d’évaluer le risque nucléaire à côté de chez vous
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2017
L’oléoduc Keystone laisse échapper près de 800.000 litres de pétrole
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2017
Près d’un tiers des chauves-souris d’Île-de-France menacées d’extinction
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2017
Le comité d’entreprise d’EDF alerte sur les risques de coupures d’électricité cet hiver
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2017
« Vigilance renforcée » pour certaines écoles d’Ile-de-France
Lire sur reporterre.net
17 novembre 2017
Le sulfoxaflor classé néonicotinoïde par une étude scientifique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
23 novembre 2017
La forêt contre les déchets nucléaires : au bois Lejuc, c’est dans les arbres qu’on résiste
Reportage
24 novembre 2017
Contre la folie consommatoire du « Black Friday », la résistance se lève
Info
24 novembre 2017
Les lanceurs d’alerte défendent l’intérêt général
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Politique