Areva confirme les irrégularités sur des emballages de transport nucléaire fabriqués au Creusot

Durée de lecture : 1 minute

7 février 2017



Certaines des irrégularités documentaires constatées à l’usine d’Areva au Creusot concernent des emballages de transport de déchets radioactifs forgés sur le site, a indiqué le groupe lundi 6 février, assurant toutefois que ces pièces sont sûres.

« Il y avait quatre emballages de transport concernés. L’analyse documentaire a démontré qu’il n’y avait pas de problème de sûreté et ces emballages ont été autorisés à circuler », a déclaré un porte-parole d’Areva à l’AFP. Il réagissait à un communiqué du réseau Sortir du nucléaire et de Sud-Rail qui demande « un moratoire sur les transports de matières radioactives » par Areva TN, filiale d’Areva spécialisée dans l’emballage et le transport de matières nucléaires.

Interrogée par l’AFP, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a indiqué que les quatre emballages utilisés en France servent à transporter le combustible irradié dans les centrales d’EDF jusqu’à l’usine de traitement des combustibles usés d’Areva à La Hague. « Areva TN a transmis à l’ASN des analyses techniques justifiant l’absence d’impact de ces non-conformités sur la sûreté des emballages », a expliqué par écrit une porte-parole de l’autorité de sûreté. « L’emballage est conforme et il est donc autorisé à circuler » à ce stade, a-t-elle ajouté. Mais l’ASN examine actuellement ces justifications techniques. « Si cet examen venait à remettre en question ces analyses, alors l’ASN serait fondée à demander la mise à l’arrêt des emballages incriminés », selon la porte-parole. D’autres emballages de transport fabriqués au Creusot sont concernés également, mais ils utilisés hors de France.

- Source : Romandie






21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien
21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire