Areva confirme les irrégularités sur des emballages de transport nucléaire fabriqués au Creusot

Durée de lecture : 1 minute

7 février 2017

Certaines des irrégularités documentaires constatées à l’usine d’Areva au Creusot concernent des emballages de transport de déchets radioactifs forgés sur le site, a indiqué le groupe lundi 6 février, assurant toutefois que ces pièces sont sûres.

« Il y avait quatre emballages de transport concernés. L’analyse documentaire a démontré qu’il n’y avait pas de problème de sûreté et ces emballages ont été autorisés à circuler », a déclaré un porte-parole d’Areva à l’AFP. Il réagissait à un communiqué du réseau Sortir du nucléaire et de Sud-Rail qui demande « un moratoire sur les transports de matières radioactives » par Areva TN, filiale d’Areva spécialisée dans l’emballage et le transport de matières nucléaires.

Interrogée par l’AFP, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a indiqué que les quatre emballages utilisés en France servent à transporter le combustible irradié dans les centrales d’EDF jusqu’à l’usine de traitement des combustibles usés d’Areva à La Hague. « Areva TN a transmis à l’ASN des analyses techniques justifiant l’absence d’impact de ces non-conformités sur la sûreté des emballages », a expliqué par écrit une porte-parole de l’autorité de sûreté. « L’emballage est conforme et il est donc autorisé à circuler » à ce stade, a-t-elle ajouté. Mais l’ASN examine actuellement ces justifications techniques. « Si cet examen venait à remettre en question ces analyses, alors l’ASN serait fondée à demander la mise à l’arrêt des emballages incriminés », selon la porte-parole. D’autres emballages de transport fabriqués au Creusot sont concernés également, mais ils utilisés hors de France.

- Source : Romandie




21 février 2020
Mille scientifiques l’affirment : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Fin d’un permis de recherches d’hydrocarbures : le gouvernement accusé de double jeu
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Le jaguar, l’éléphant d’Asie et le requin océanique seront mieux protégés
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Contre l’extension de l’aéroport de Roissy, 15 associations déposent un recours
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
L214 dévoile une nouvelle vidéo choc, tournée dans un abattoir de veaux
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
La limitation d’Airbnb devient un enjeu des municipales à Paris
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
L’épidémie de coronavirus fait baisser les émissions de CO2 de la Chine de 25 %
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Pollution radioactive de la Loire : une plainte déposée contre EDF et contre X
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Un kit pédagogique sur les poissons « oublie » le problème de la surpêche
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Élisabeth Borne stigmatise « le développement anarchique » des éoliennes
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Les fongicides dans l’eau potable aggraveraient la maladie d’Alzheimer, selon des chercheurs du CNRS
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Le gouvernement veut que la chasse commence deux mois plus tôt
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
De nombreux pesticides ont été mesurés dans l’air
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Pour protéger le climat et la biodiversité, une autre politique forestière est nécessaire, assure un rapport
Lire sur reporterre.net
17 février 2020
Les associations écologistes dénoncent des « actions violentes » de la FNSEA
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

20 février 2020
Pour soutenir la pêche locale, vive la vente directe
Tribune
21 février 2020
Coronavirus : « Ne stigmatisons pas les chauves-souris »
Info
21 février 2020
Les alliances troubles d’Europe Écologie-Les Verts aux municipales
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire