Ces aliments qui n’ont plus rien de naturel

13 septembre 2016 / Robert Barouki et Isabelle Brokman



Un verre de lait nature, un morceau de pain frais, un œuf à la coque, une pomme croquante... Ces aliments de base figurent en bonne place dans notre quotidien et sont à nos yeux synonymes de santé. Nous leur faisons confiance pour bien nourrir nos enfants, car nous y associons les images du monde paysan : la vache passée à la traite, les blés qui ondulent dans le soleil d’été, la poule qui picore dans une cour de ferme, le pommier qui croule sous les fruits...

Pourtant, ces aliments n’ont plus rien de naturel. Car nous sommes 66 millions de Français et nous avons faim. L’agriculture s’est transformée depuis 50 ans pour répondre à ce défi : nourrir la population et lui offrir l’abondance à bas prix. La petite exploitation des années cinquante n’existe plus que dans les albums pour les enfants. Elle a depuis longtemps cédé la place à un système hyper spécialisé, totalement industrialisé.

Ce livre a pour ambition de reconstituer le parcours de A à Z, de 8 aliments de base à l’intérieur du système de production agricole. De la sélection génétique dans les laboratoires des chercheurs à notre assiette. Que mangeons-nous vraiment ? Comment les tomates, les œufs, la viande, les pommes ou le blé qui permet de faire notre pain quotidien ont-ils vu le jour, grandi, été stockées avant d’être proposés en tête de gondole dans nos supermarchés ? Quels procédés, quels produits chimiques, quels médicaments entrent dans ce processus ?

Que sait-on des effets de ces composés chimiques de nature si différente ? Pourquoi ces aliments nous concernent-ils non seulement pour leurs propriétés nutritionnelles mais aussi pour leur potentiel toxique.

Mais ce livre est aussi l’occasion d’une réflexion sur notre alimentation et tout ce qui l’accompagne et une ouverture à quelques solutions.


- Savez-vous vraiment ce qu’il y a dans votre assiette ?, par Robert Barouki et Isabelle Brokman, Solar éditions, 157 p., 12,99 €.

Source : Solar éditions




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Comment préserver nos assiettes des polluants
DOSSIER    Alimentation

26 septembre 2016
Voici pourquoi le « beau » pain n’est pas forcément « bon »
Tribune
27 septembre 2016
Allo, Vinci-AGO ? Le promoteur de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ne répond pas
Reportage
24 septembre 2016
Sous les mers, la cacophonie humaine assomme les cétacés
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Alimentation