Climat : La Chine s’engage à plafonner ses émissions

Durée de lecture : 2 minutes

12 novembre 2014 / Camille Martin (Reporterre)

Tournant majeur : la Chine accepte de limiter ses émissions absolues de gaz carbonique d’ici quinze ans. L’annonce en a a été faite à Pékin, dans un accord avec les Etats-Unis, qui s’engagent de leur côté à intensifier leurs efforts.

Pour la première fois, la Chine s’est engagée à se fixer un objectif de plafonnement de ses émissions de gaz à effet de serre. L’engagement a été pris ce matin entre Barack Obama et Xi Jinping, dans un accord avec les Etats-Unis : le président Obama a promis une réduction des émissions des Etats-U, de 26 à 28 % en 2025 par rapport à 2005. L’objectif actuel des Etats-Unis est de 17 % en 2020 par rapport à 2005.

Le président Xi a engagé la Chine à commencer à réduire ses émissions de CO2 d’ici 2030, « avec l’intention d’essayer de le faire plus tôt », selon un communiqué de la Maison Blanche. La Chine portera aussi la part de sa production d’énergie non issue de combustibles fossiles à 20 % en 2030.

Cet engagement confirme l’intention qui avait été exprimée en 2013 par un dignitaire de moindre rang

- Le communiqué, en anglais, de la Maison Blanche, annonçant l’accord

« Cet accord est une étape majeure dans la relation entre les Etats-Unis et la Chine » a déclaré Barack Obama dans une conférence de presse commune avec Xi Bijing à Pékin. « Les deux nations, qui comptent plus plus d’un tiers des émissions » mondiales, ont « une responsabilité spéciale » pour mener les efforts de lutte contre le changement climatique.

- Le tweet de la Maison Blanche -.

L’accord aidera aux négociations internationales sur le climat, qui doivent reprendre dans quelques jours à Lima, au Pérou, avant le grand rendez-vous de Paris en décembre 2015.

L’annonce commune a été faite à Pékin, où Barack Obama se trouve pour le Sommet de coopération économique Asie-Pacifique

Les Etats-Unis vont doubler leur rythme de réduction des émissions de CO2, d’1,2 % entre 2005 et 2020 à plus de 2,3 % entre 2020 et 2025. La tâche sera compliquée par la domination du Sénat par les élus Républicains, qui sont majoritairement opposés à la lutte contre le changement climatique. Mais le président Obama pense pouvoir adopter nombre des mesures nécessaires sans passer par les parlementaires.

Pour sa part, l’Europe a adopté en novembre l’objectif de réduction de 40 % d’ici à 2030 par rapport à 1990.

- Emissions de CO2 des pays du G 20, en millions de tonnes ; k signifie millier -


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : Camille Martin pour Reporterre

Images :
. chapô : échecs chinois : Wikipedia.
. Graphique émissions : The Guardian.

Consulter le Dossier Changement climatique.


Cet article a été réalisé par un journaliste professionnel et a entrainé des frais. Merci de soutenir Reporterre :

DOSSIER    Chine Climat : de COP en COP

19 octobre 2019
Radio Bambou : et si on mangeait des fruits et légumes de saison ?
Chronique
19 octobre 2019
En Loire-Atlantique, l’opposition monte contre le bétonnage de terres par un « surf park »
Enquête
16 octobre 2019
La carte des luttes contre les grands projets inutiles
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Chine Climat : de COP en COP





Du même auteur       Camille Martin (Reporterre)