Consultation publique sur l’autorisation d’abattage des bouquetins du Bargy

Durée de lecture : 1 minute

13 octobre 2017 / par Émilie Massemin (Reporterre)



La préfecture de Haute-Savoie vient de lancer une consultation publique relative à un projet d’arrêté autorisant, sur le massif du Bargy, la capture, l’euthanasie et l’abattage d’un certain nombre de bouquetins non testés séropositifs, rapporte la Ligue de protection des oiseaux (LPO) dans un communiqué publié mardi 10 octobre et mis à jour jeudi 12 octobre. Cette consultation se terminera le 23 octobre.

L’objectif de ce projet d’arrêté serait à la fois de constituer un noyau sain de bouquetins ainsi que sa surveillance. Pour ce faire, il ordonnerait le prélèvement de bouquetins non testés séronégatifs présents sur les secteurs « Grand Bargy », « Petit Bargy » et « Jalouvre Peyre », pour maîtriser l’enzootie de brucellose au sein de cette population, dans l’intérêt de la santé publique et pour prévenir les dommages à l’élevage et aux filières agricoles de montagne.

Il s’agirait d’abattre, d’ici à la fin de l’année 2017, jusqu’à 20 bouquetins dans la zone centrale du massif du Bargy, zone dans laquelle le taux supposé de prévalence brucellique est le plus fort : le chiffre de 70 % de taux d’infection est avancé. Les zones périphériques, où le taux de prévalence est estimé entre 10 et 20 %, ne sont concernées que par des captures pour contrôle sanitaire, avec euthanasie des individus séropositifs.

À une courte majorité (9 pour, 7 contre, 2 abstentions), le CNPN avait donné son accord sur ce plan le 21 septembre. Le ministère de la transition écologique a également donné son feu vert. Mais plusieurs organisations (ASPAS, FERUS, la FRAPNA, la LPO et One Voice) restent sur leur opposition à tout abattage d’animaux non testés





Lire aussi : Le gouvernement renonce à l’abattage des bouquetins du Bargy


22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La glace de mer arctique a atteint son point le plus bas jamais observé
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Nature
21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien
26 septembre 2020
Mobilisation climat : faisons place à la vie
Tribune
21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Nature



Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)