Dans les Pyrénées, l’accès à la montagne pourrait devenir payant

Durée de lecture : 2 minutes

3 juin 2019

Va t-il falloir payer pour pouvoir se promener en pleine nature ? C’est ce que craint l’association libre Pyrénées ( Alipy) qui appelle à une manifestation samedi 15 juin 2019, pour la préservation de la gratuité des espaces naturels.

En mai 2019, l’apparition de deux horodateurs dans la vallée d’Aure, sur une aire de stationnement en plein cœur des Pyrénées, a suscité l’indignation chez ces amoureux de la montagne. Situés au pied du massif du Néouvielle et de ses magnifiques lacs, ces parcmètres pourraient entrer en service dès cet été pour un ticket de stationnement à la journée avoisinant les 10 euros.

Le maire d’Aragnouet indique que les recettes serviront à des aménagements pour un meilleur accueil des touristes sur le site. Mais l’Alipy y voit de son côté « un racket pur et simple » avec « un prix prohibitif qui risque d’exclure une partie de la population », a t-elle dénoncé dans un post Facebook.

« On nous explique qu’aménager un parking (le plus souvent mettre des WC secs !) coûte tellement d’argent qu’il faut absolument faire payer les usagers. Et pourtant quelle commune mesure entre ces installations et les millions d’euros avalés par les stations de ski ou le goudronnage des derniers kilomètres du col du Portet pour une étape du Tour de France ? La différence est tellement énorme que le discours justificatif des accès payants n’en est que plus ridicule. »

Un an auparavant, en 2018, les membres de l’association avaient déjà empêché l’installation d’un péage sur la route des lacs. En quelques semaines une pétition recevait plus de 23.000 signatures avant que l’arrêté visant à instaurer un droit d’entrée sur le massif soit abrogé.




29 janvier 2020
Les clients des taxis et VTC veulent des « courses zéro émission »
Lire sur reporterre.net
29 janvier 2020
La neutralité carbone de l’Europe menacée par ses importations d’électricité
Lire sur reporterre.net
29 janvier 2020
Total assigné en justice pour manquement à son devoir de vigilance climatique
Lire sur reporterre.net
29 janvier 2020
Victoire juridique historique des Samis en Suède
Lire sur reporterre.net
28 janvier 2020
Un plan pour « sauver l’océan » en dix ans
Lire sur reporterre.net
28 janvier 2020
Le ministre de l’Agriculture annonce la fin du broyage des poussins et de la castration des porcelets
Lire sur reporterre.net
28 janvier 2020
5G : L’Anses alerte sur le manque de données pour évaluer les effets sanitaires des ondes
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Un rapport fustige la stratégie du maintien de l’ordre lors du un an des Gilets jaunes
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Plus de 300 employés d’Amazon critiquent publiquement le bilan environnemental de leur entreprise
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Le gouvernement abandonne la grenade Gli F4 au profit d’une autre grenade elle aussi dangereuse
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Le gendarme du nucléaire réclame plus de « rigueur industrielle » aux acteurs de la filière
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Des parlementaires, des écologistes et des syndicalistes réagissent à la menace d’une privatisation de l’ONF
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Tempête Gloria : les Pyrénées-Orientales et l’Aude en vigilance rouge inondations
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
Un Code de la liberté de la presse pour la police
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
EDF a proposé une liste de 14 réacteurs nucléaires à démanteler avant 2035
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Nature
28 janvier 2020
À Polytechnique, la greffe avec Total ne prend pas
Enquête
29 janvier 2020
Dauphins : l’hécatombe reprend sur la côte atlantique
Reportage
28 janvier 2020
En Islande, chronique d’un village bouleversé par une éruption volcanique
À découvrir


Sur les mêmes thèmes       Nature