Des documents liés au projet d’enfouissement Cigéo piratés en juin

Durée de lecture : 1 minute

2 novembre 2018



Des documents « confidentiels, mais pas si sensibles », en lien avec le site d’enfouissement de déchets nucléaires de Bure (Meuse), ont été piratés en juin, selon Le Monde qui a enquêté avec des médias allemands.

L’attaque a été portée dans la nuit du 10 au 11 juin contre une société française, Ingérop, qui fait partie des prestataires travaillant au projet Cigéo de stockage en profondeur des déchets nucléaires à Bure, via un courriel envoyé aux 1.700 salariés du groupe, relate le journal dans son article mis en ligne jeudi 1er novembre. Basée à Rueil-Malmaison, la société Ingerop, qui se présente comme un « groupe d’ingénierie technique », n’a pas pu être jointe par l’AFP.

Le courriel de provenance inconnue évoquait des « actions diverses visant votre entreprise et les personnes impliquées dans le projet Cigéo » et appelait les salariés à transmettre toutes les informations confidentielles à leur disposition sur le projet Cigéo à une adresse électronique prétendument sécurisée. Dix jours plus tard, des documents ont commencé à être mis en ligne, concernant non seulement le site de Bure mais également la centrale nucléaire de Fessenheim, et des centres pénitentiaires français, ajoute le journal en précisant toutefois que les éléments publiés sont « confidentiels, mais pas si sensibles ». Malgré les enquêtes menées en France et en Allemagne, notamment par la section du Parquet de Paris spécialisée sur la cybercriminalité en coopération avec le parquet de Cologne, les hackers n’ont toujours pas été identifiés, selon le journal.





Lire aussi : Les travaux de l’Andra près de Bure menacent la tenue du débat public sur les déchets radioactifs


23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Sénateurs et députés s’accordent sur la loi Asap, une nouvelle entaille dans le droit de l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
À Montpellier, la « Maison de l’écologie et des résistances » expulsée
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Attentat de Conflans : associations et syndicats appellent à plus de solidarité et de justice sociale
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Aux États-Unis, les opérateurs de gaz de schiste laissent fuir le méthane, suite au Covid
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Des inondations ont tué au moins 111 personnes au Vietnam
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Monsanto définitivement reconnu coupable des dommages causés à l’agriculteur Paul François
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
L’entreprise Nokia va déployer la 4G sur la Lune
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Le gouvernement suspend l’utilisation des masques Dim
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Avec l’uranium appauvri, le volume des déchets radioactifs français grossit encore, estime l’ASN
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
La pollution de l’air coûte 943 euros par an et par Français
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
Agriculture, urbanisation : le déclin de la biodiversité se poursuit en Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets nucléaires

24 octobre 2020
États-Unis : mais pourquoi votent-ils Trump ?
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
23 octobre 2020
En Côte d’Ivoire, la bio-architecture, solution face au tout-béton ?
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires