Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Inondations

Des pluies diluviennes inondent Sydney

Inondations à Ballina (Nouvelle-Galles du Sud), le 2 mars 2022.

Vingt morts et quelque 60 000 habitants de Sydney priés d’évacuer leur logement : tel est le bilan provisoire des inondations causées par les pluies diluviennes et les violentes tempêtes qui frappent l’est de l’Australie depuis une semaine. Ponts submergés, maisons inondées, voitures emportées, toits effondrés : les dégâts matériels sont par ailleurs nombreux, note Le Figaro.

Selon l’agence météorologique australienne, la situation ne devrait pas s’améliorer avant jeudi 10 mars. Elle est particulièrement préoccupante dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud, où se situe Sydney : des pluies torrentielles continuent de s’y abattre avec violence, alors que les orages se déplacent lentement. « Des crues soudaines dangereuses et potentiellement mortelles sont probables », a averti un porte-parole de l’agence australienne.

Dans le nord de Sydney, le barrage de Manly a commencé à déborder mardi et le pont de Roseville, qui traverse le port de Middle, a été inondé, piégeant des voitures et causant des retards importants. Les plages du nord ont également été touchées. Dans la ville voisine de Dee Why, la rue principale a vu déferler de l’eau jusqu’à 1 mètre de hauteur, précise The Guardian.

Depuis début 2022, Sydney enregistre un record de précipitations, avec 821,6 mm mardi matin alors que les pluies continuaient d’arroser abondamment la région. Un niveau qui a dépassé le précédent record à 782,8 mm enregistré en 1956, a souligné un météorologue de Weatherzone.

Depuis plusieurs années, l’Australie subit les conséquences brutales du réchauffement climatique. Il y a deux mois, le pays-continent enregistrait un nouveau record de température à 50,7 °C. Fin 2019 et début 2020, il était la proie des flammes. Il y a tout juste un an, de violentes inondations avaient englouti le nouvel ouvrage anti-inondation à peine inauguré de la ville de Windsor, en banlieue de Sydney. Un évènement qui aurait dû pousser les représentants politiques à mettre en place des mesures adéquates. Face à ces nouvelles catastrophes, le Premier ministre de l’État de Nouvelle-Galles du Sud, Dominic Perrottet, a reconnu que les mesures prises depuis lors ont été insuffisantes.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende