Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Alimentation

Des terrines de canard contiennent surtout du porc, dénonce l’association Foodwatch

« De nombreux fabricants de terrines de canard camouflent la véritable nature de leurs produits et vantent exclusivement les ingrédients les plus vendeurs à l’avant de l’emballage – comme le canard –, même quand ceux-ci sont présents en faible quantité », révèle l’association Foodwatch France dans un communiqué publié mardi 20 décembre.

« Cette pratique est courante car autorisée. En effet, selon le Code des usages de la charcuterie qui constitue le texte juridique de référence, une terrine de canard peut contenir tout juste 20% de canard. Le fabricant peut ainsi la compléter avec 80% d’autres ingrédients sans qu’il ne soit obligatoire de les mentionner à l’avant de l’emballage, précise l’association. Pas étonnant quand on sait que ce code est rédigé par les professionnels eux-mêmes. »

« La marque Hénaff réputée notamment pour ses pâtés commercialise une terrine de canard aux noisettes croquantes qui ne contient que 21,8% de canard et 3% de noisettes. Pour le reste, il s’agit principalement de porc (viande, foie, gras, couenne), mais la marque omet de le mentionner à l’avant de l’emballage », illustre l’association.

-  Source : Foodwatch France

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende