Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Notre-Dame-des-Landes

Deux arrêtés autorisent la destruction du campagnol amphibie

Le dernier obstacle administratif au démarrage des travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) a été levé avec la publication, mercredi 14 septembre de deux arrêtés préfectoraux. Ces arrêtés autorisent la destruction du campagnol amphibie, un petit rongeur protégé présent sur le site du projet contesté.

Ces deux arrêtés de la préfecture de Loire-Atlantique, publiés au registre des actes administratifs, étaient les derniers manquant encore à l’État pour engager les travaux de construction de l’infrastructure destinée à remplacer l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique. En décembre 2013, quatre premiers arrêtés relatifs à la loi sur l’eau et à la biodiversité avaient déjà été publiés.

Ils autorisent son concessionnaire, Aéroports du Grand Ouest (AGO), une filiale du groupe de BTP Vinci, à capturer, transférer et détruire le campagnol amphibie - un rongeur vivant le long des cours d’eau et dans les zones humides, et inscrit sur la liste nationale des mammifères terrestres protégés depuis le 15 septembre 2012 - afin de réaliser les travaux de la plateforme aéroportuaire, ainsi que sa desserte routière.

-  Source : France TV

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende