Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Monde

Donald Trump relance deux projets d’oléoducs controversés

Le nouveau président américain Donald Trump a redonné mardi une impulsion à deux projets d’oléoducs très controversés dont la construction avait été bloquée par l’administration Obama au nom notamment de la lutte contre le changement climatique. Le nouveau président a signé une série de décrets ouvrant la voie à la construction du gigantesque oléoduc Keystone XL reliant le Canada aux Etats-Unis, et à celui de la compagnie Energy Transfer Partners dans le Dakota du Nord.

Si le camp républicain a salué l’annonce avec enthousiasme, défenseurs de l’environnement et élus démocrates ont dénoncé à l’unisson une initiative malheureuse prise au mépris des enjeux climatiques. « Aujourd’hui, le président Trump a ignoré les voix de millions d’Américains et donné la priorité aux profits à court-terme de l’industrie des énergies fossiles par rapport à l’avenir de notre planète », a déploré le sénateur Bernie Sanders, ancien rival d’Hillary Clinton lors de la primaire.

Long de 1.900 kilomètres, dont 1.400 aux Etats-Unis, le projet Keystone XL vise à transporter le pétrole canadien des sables bitumineux de l’Alberta (dans l’Ouest du Canada) jusqu’au Nebraska (au centre des Etats-Unis) d’où il pourrait rejoindre les raffineries américaines du golfe du Mexique.

-  Source  : Romandie

A lire aussi
-  Victoire des Sioux au Dakota, les autorités rejettent le tracé de l’oléoduc
-  Le gouvernement canadien autorise un oéloduc pour les sables bitumineux
-  La bataille des Sioux contre l’oléoduc géant s’amplifie aux États-Unis

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende