Donald Trump veut démanteler une loi environnementale capitale

Durée de lecture : 2 minutes

20 juillet 2020



Mercredi 15 juillet, le président Donald Trump a mis la dernière main au démantèlement de la loi environnementale historique du pays, le National Environmental Policy Act. Sa décision permettra d’accélérer l’approbation des projets fédéraux tels que les oléoducs, les autoroutes et les centrales électriques.

La NEPA a été promulguée par le président Richard Nixon il y a 50 ans et exige des agences fédérales qu’elles prennent en compte les conséquences environnementales des projets d’infrastructure avant de les approuver. Cette loi a également joué un rôle essentiel en permettant aux communautés de mettre en avant les conséquences de ces projets sur le changement climatique et sur leurs propres santé et sécurité.

Dans une victoire majeure pour l’industrie de l’énergie, les changements de l’administration viseront à réduire le nombre de projets d’infrastructure qui seront soumis à l’examen de la NEPA, raccourcissant ainsi les longues procédures d’autorisation qui ont historiquement retardé les projets.

M. Trump a fait cette annonce à l’aéroport d’Hapeville, à Atlanta, en Géorgie, utilisé par la firme UPS. Le président a évoqué certains projets d’infrastructure étasuniens qui ont été retardés en raison de litiges et de procédures d’autorisation complexes : « Tout cela prend fin aujourd’hui », a-t-il déclaré. « Nous faisons quelque chose de très spectaculaire. »

Cette décision est le dernier effort de l’administration Trump pour faire reculer une série de réglementations environnementales. L’administration a jusqu’à présent réduit plus de 100 règles environnementales, et a déjà annoncé son intention d’affaiblir la NEPA en janvier.

« Le programme anti-environnement de l’administration Trump est un programme raciste. Le démantèlement de la NEPA est une tentative flagrante de faire taire les communautés ouvrières de couleur qui résistent à l’expansion des infrastructures de combustibles fossiles dans leurs communautés », a déclaré Lisa Ramsden, responsable de la campagne climatique de Greenpeace USA.

Gina McCarthy, présidente et directrice générale du Natural Resources Defense Council, a déclaré que « nos dirigeants devraient aider les gens à mieux respirer, et non pas distribuer des faveurs aux foreurs de pétrole, aux développeurs de pipelines et aux autres pollueurs ».

Cependant, les responsables républicains et l’industrie pétrolière et gazière se plaignent depuis longtemps de la longueur et de la lourdeur du processus d’approbation de projets qui sont souvent soumis à l’examen des groupes environnementaux. L’American Petroleum Institute est l’un des groupes industriels qui ont exhorté l’administration l’année dernière à moderniser et à accélérer les examens de la NEPA d’une manière qui « renforce notre économie et améliore la gestion de l’environnement ».





Lire aussi : Etats-Unis : en trois ans, Trump a supprimé 64 lois et règlements de protection de l’environnement


23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Sénateurs et députés s’accordent sur la loi Asap, une nouvelle entaille dans le droit de l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
À Montpellier, la « Maison de l’écologie et des résistances » expulsée
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Attentat de Conflans : associations et syndicats appellent à plus de solidarité et de justice sociale
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Aux États-Unis, les opérateurs de gaz de schiste laissent fuir le méthane, suite au Covid
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Des inondations ont tué au moins 111 personnes au Vietnam
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Monsanto définitivement reconnu coupable des dommages causés à l’agriculteur Paul François
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
L’entreprise Nokia va déployer la 4G sur la Lune
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Le gouvernement suspend l’utilisation des masques Dim
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Avec l’uranium appauvri, le volume des déchets radioactifs français grossit encore, estime l’ASN
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
La pollution de l’air coûte 943 euros par an et par Français
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
Agriculture, urbanisation : le déclin de la biodiversité se poursuit en Europe
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International
17 octobre 2020
On traite les pauvres comme on traite la nature : mal
Tribune
17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage


Sur les mêmes thèmes       International