Emmanuel Macron annonce des mesures « pour sauver la biodiversité »

Durée de lecture : 2 minutes

7 mai 2019



Le président de la République Emmanuel Macron a reçu, lundi 7 mai, huit scientifiques ayant participé à la rédaction du rapport de l’IPBES sur l’état de la biodiversité. « C’est la première fois qu’au meilleur niveau scientifique sont établis des faits cruels pour nous tous et qui appellent à l’action. Ce qui est en jeu est la possibilité même d’avoir une Terre habitable », a déclaré le chef de l’État. Emmanuel Macron a notamment qualifié le projet de Montagne d’or en Guyane de projet « pas compatible » avec les objectifs fixés pour lutter contre l’extinction de la biodiversité.

A l’issue de la rencontre, il a fait une série d’annonces relayées par le journal Ouest-France :

  1. Emmanuel Macron affirme vouloir agir en matière d’alimentation humaine en changeant les modes de production agricole. « Si la France ne s’était pas battue, nous serions repartis pour 15 ans de glyphosate en Europe », estime Emmanuel Macron, qui rappelle que la France s’est fixée pour objectif de réduire sa consommation de produits phytosanitaires de 50 % d’ici 2025. Il voudrait que des « objectifs clairs » soient étudiés en matière de préservation de la ressource pour la pêche et indique que la France interviendra au niveau européen pour que la préservation de la biodiversité soit intégrée « dans les critères de négociation de la prochaine PAC (politique agricole commune) ».
  2. Le Président souhaite également limiter l’artificialisation des sols. Il évoque une « réduction de toute artificialisation nouvelle, mais également de réhabilitation des 20 à 25 % de sols agricoles extrêmement dégradés par l’utilisation de produits phytosanitaires ».
  3. Emmanuel Macron veut lutter contre le gaspillage et « toutes les formes de productions de déchets ». Le Président rappelle l’objectif de parvenir à 100 % de plastiques recyclés d’ici 2025, en annonçant un renforcement des contrôles en la matière (notamment vis-à-vis des importations extra-européennes) et rappelle qu’un projet de loi sur l’économie circulaire visant « à réduire la production de déchets non biodégradables et à améliorer le tri » sera présenté en juin au conseil des ministres.





21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Nature
21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien
21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Nature