En Allemagne, manifestation contre une mine géante de charbon

5 novembre 2017

Quelque 2.000 manifestants sont venus dimanche 5 novembre dénoncer l’impact du charbon sur le climat, dans une mine proche de Bonn, l’ex-capitale allemande où s’ouvre lundi la 23e conférence de l’ONU sur les changements climatiques.

Après une longue marche à travers un no man’s land, les protestataires, vêtus d’une combinaison blanche, se sont postés au bord du gigantesque cratère formé par la mine de lignite à ciel ouvert de Hambach. Sous les yeux des policiers, postés notamment autour d’une excavatrice de plus de 200 m de long, ils ont déployé leurs pancartes « Bienvenue à la COP23 » et « Brûlons les frontières, pas le climat ».

« La lignite est l’une des énergies fossiles les plus polluantes », pour l’air comme pour le climat, souligne le mouvement anti-charbon allemand Ende Gelande, à l’origine de cette action, accompagné pour l’occasion de militants venus d’Océanie. « Sur la scène internationale, politiciens et corporations se présentent comme des sauveurs du climat quand, à quelques km, le climat part littéralement en fumée », dénonce Janna Aljets, porte-parole de la campagne.

Située à une cinquantaine de km à l’ouest de Bonn, en Rhénanie du Nord-Westphalie, la mine de lignite visée dimanche appartient au groupe allemand RWE. Selon RWE, la mine, ouverte en 1978, est aujourd’hui profonde de 370 m : le site de 85 km2, dont près de la moitié est exploité, contient au total 2,5 milliards de tonnes de lignite allant jusqu’à 450 m de profondeur. Quarante millions de tonnes en sont extraites chaque année.

La mine de lignite à ciel ouvert de Hambach.

Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), le charbon rejette 45 % des émissions mondiales de CO2 liées au secteur énergétique, auxquelles s’ajoutent autres gaz à effet de serre et particules fines. Selon l’ONU, 80 à 90 % des réserves de charbon devront rester sous terre si le monde veut tenir son objectif, fixé par l’accord de Paris, de rester sous 2°C de réchauffement.

- ¨Source : La Provence




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Des milliers de personnes ont manifesté en Allemagne contre le charbon



19 avril 2019
Notre-Dame, site désormais pollué par le plomb ?
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4
Lire sur reporterre.net
18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
Le tribunal suspend les travaux de la déviation de Beynac, en Dordogne
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
La période d’avril 2018 à mars 2019 est la plus chaude jamais enregistrée en Europe et à l’échelle mondiale
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
Grenouilles et crapauds menacés d’extinction à cause d’un champignon
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Hambach

THEMATIQUE    Energie Luttes
27 mars 2019
L’eusko basque, première monnaie locale européenne
Alternative
20 avril 2019
Deux mille activistes du climat ont bloqué « la République des pollueurs »
Reportage
22 avril 2019
Le journaliste Gaspard Glanz enfin libre, mais empêché de travailler à Paris
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Hambach



Sur les mêmes thèmes       Energie Luttes