En Allemagne, manifestation contre une mine géante de charbon

Durée de lecture : 2 minutes

5 novembre 2017

Quelque 2.000 manifestants sont venus dimanche 5 novembre dénoncer l’impact du charbon sur le climat, dans une mine proche de Bonn, l’ex-capitale allemande où s’ouvre lundi la 23e conférence de l’ONU sur les changements climatiques.

Après une longue marche à travers un no man’s land, les protestataires, vêtus d’une combinaison blanche, se sont postés au bord du gigantesque cratère formé par la mine de lignite à ciel ouvert de Hambach. Sous les yeux des policiers, postés notamment autour d’une excavatrice de plus de 200 m de long, ils ont déployé leurs pancartes « Bienvenue à la COP23 » et « Brûlons les frontières, pas le climat ».

« La lignite est l’une des énergies fossiles les plus polluantes », pour l’air comme pour le climat, souligne le mouvement anti-charbon allemand Ende Gelande, à l’origine de cette action, accompagné pour l’occasion de militants venus d’Océanie. « Sur la scène internationale, politiciens et corporations se présentent comme des sauveurs du climat quand, à quelques km, le climat part littéralement en fumée », dénonce Janna Aljets, porte-parole de la campagne.

Située à une cinquantaine de km à l’ouest de Bonn, en Rhénanie du Nord-Westphalie, la mine de lignite visée dimanche appartient au groupe allemand RWE. Selon RWE, la mine, ouverte en 1978, est aujourd’hui profonde de 370 m : le site de 85 km2, dont près de la moitié est exploité, contient au total 2,5 milliards de tonnes de lignite allant jusqu’à 450 m de profondeur. Quarante millions de tonnes en sont extraites chaque année.

La mine de lignite à ciel ouvert de Hambach.

Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), le charbon rejette 45 % des émissions mondiales de CO2 liées au secteur énergétique, auxquelles s’ajoutent autres gaz à effet de serre et particules fines. Selon l’ONU, 80 à 90 % des réserves de charbon devront rester sous terre si le monde veut tenir son objectif, fixé par l’accord de Paris, de rester sous 2°C de réchauffement.

- ¨Source : La Provence



Lire aussi : Des milliers de personnes ont manifesté en Allemagne contre le charbon


22 octobre 2019
Après 22 mois de fermeture, la ligne Perpignan-Villefranche-de-Conflent peut rouvrir
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2019
Deux climatosceptiques et une salariée de Total auditionnés pour les programmes scolaires sur le changement climatique
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
Un garde forestier assassiné en Roumanie
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
L’ONF abandonne l’usage de pesticides en forêt publique
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
Les Verts progressent fortement aux élections en Suisse
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
Etouffé par la chaleur, le Qatar climatise même les rues
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2019
L’Eglise catholique pourrait qualifier de « péché » les actes anti-écologiques
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2019
Notre-Dame : six mois après l’incendie, le scandale de la contamination au plomb
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Cambriolée, la rédaction de Streetpress a besoin de soutien
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Dans les lacs, les algues se multiplient à cause du changement climatique
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Un écologiste assassiné en Indonésie
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
La pêche électrique détruit les écosystèmes, confirme une étude
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Hambach

THEMATIQUE    Énergie Luttes
21 octobre 2019
Le mouvement pour le climat Alternatiba veut peser sur les municipales
Reportage
21 octobre 2019
Extinction Rebellion, peu politique ? « Nous avons occupé le centre de Paris pendant cinq jours ! »
Tribune
22 octobre 2019
Allié des agriculteurs, le renard est pourtant abattu. Arrêtons le massacre !
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Hambach



Sur les mêmes thèmes       Énergie Luttes