En Aveyron, le blocage par l’Amassada d’un chantier d’éoliennes se poursuit

Durée de lecture : 3 minutes

10 janvier 2018



En Aveyron, une lutte continue contre la création d’un parc d’éoliennes à Crassous. Le chantier est bloqué depuis fin décembre. Voici le communiqué du collectif de lutte, l’Amassada, reçu mardi 9 janvier :

« Communiqué de l’Amassada depuis le chantier bloqué des éoliennes de Crassous dans l’Aveyron.

Au cours de cette semaine, onze personnes ont été convoquées à la gendarmerie. Ces convocations constituent pour nous une tentative d’intimidation et de division d’un mouvement qui est amorcé ici et ailleurs contre l’invasion éolienne et le méga transformateur.

Nous dénonçons cette manœuvre policière qui cherche à individualiser des
gestes de résistance décidés collectivement.

L’Amassada est une assemblée de collectifs et de personnes, c’est un des points d’appui contre les éoliennes à Crassous. Elle incarne l’idée de se réunir pour trouver ensemble des manières enthousiasmantes de lutter, produire, construire, se réunir,… autrement. C’est pourquoi les personnes convoquées ne se rendront pas au poste ni aujourd’hui ni dans les jours à venir. La tentative de criminalisation des luttes et des personnes qui y participent n’est pas une nouveauté.

Nous préférons nous exprimer ici à Crassous, et dans les médias pour informer les gens et les inviter à nous rejoindre ou à agir chez elles.
Nous sommes des personnes vivant dans la région qui avons différentes manières de concevoir les actions à mener, mais nous agissons ensemble car elles disent toutes un non ferme au transformateur et aux éoliennes. Cette hétérogénéité fait notre force et nous y tenons beaucoup.

Il y a une évidence à lutter contre les éoliennes quand on comprend les intérêts défendus par leurs promoteurs, et autres aménageurs sans scrupules et appuyés par une justice complice. Ici à Crassous, nous dénonçons un montage financier entre Futurem le groupe d’investissement, sa filiale Théolia et une micro société Cesou représentée par une boîte à lettres à côté de centaines d’autres à Montpellier.

Le gouvernement Macron lui-même nous annonce qu’il « ne peut pas remplacer le nucléaire par les énergies renouvelables ». Enfin ! Le masque de la dite transition énergétique tombe. Les éoliennes ne sont qu’une manne financière verte parmi d’autres.

Il est évident de lutter contre les éoliennes quand on connaît leur mode de production : mines à ciel ouvert, exploitation humaine, crise sanitaire et désastre écologique dans les pays « en voie de développement ».
Une fois de plus nous nous sentons légitimes quand on voit la forêt détruite à Crassous. Nous bloquons donc le bétonnage massif de terres agricoles et sauvages.

Ce qui se passe ici, c’est que nous ne voulons pas de compromis : nous avons dit non à l’enquête publique, non au transfo, et non aux éoliennes.
Nous bloquerons le chantier de Crassous tant qu’il le faudra. Pour que Crassous ne devienne pas « Crassou ».

Pour plus d’infos : douze.noblogs.org

Ecrire à [email protected] »

  • Source : Courriel à Reporterre




Lire aussi : Face à RTE et son monde, journée de mobilisation, à Saint-Affrique (Aveyron)


31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie Luttes
31 juillet 2020
Écologistes, nous marchons contre le racisme et pour la justice sociale
Tribune
1er août 2020
EN BÉDÉ - L’avion, un secteur qui doit (beaucoup) décroître
Info
31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Énergie Luttes