Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Inondations

En Indonésie, de violentes inondations causées par la déforestation

Dans le nord d'Aceh, le 3 janvier 2022, après les fortes pluies dans la région.

Depuis le vendredi 31 décembre, des pluies torrentielles s’abattent sur le nord de Sumatra, rapporte l’AFP. Conséquences : les cours d’eau débordent et certaines zones résidentielles sont noyées sous près de trois mètres d’eau. Le 4 janvier, les autorités indonésiennes ont annoncé l’évacuation de 24 000 personnes, et déploré la mort de deux enfants.

Les dégâts sont d’ores et déjà importants : des bâtiments publics, des infrastructures et des zones agricoles ont été détruites, et les autorités de la province du nord d’Aceh ont déclaré l’état d’urgence. Si la zone est régulièrement le théâtre d’inondations, « au moins 5 à 8 par an à Pirak Timur », explique à l’AFP un habitant de la région, celle-ci est « parmi les pires ».

Pour expliquer la fréquence du phénomène, les défenseurs de l’environnement pointent du doigt la déforestation massive associée à l’implantation de cultures d’huile de palme dans la région. Car la destruction du couvert végétal laisse les habitations construites en contrebas exposées au ruissellement des pluies durant la saison des pluies. L’ONG Human Rights Watch l’a notamment démontré dans un rapport publié en juin 2021.

Le mois dernier, la Malaisie était elle aussi touchée par des inondations exceptionnelles. Cinquante personnes ont perdu la vie, et 70 000 autres ont été évacuées.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende