Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Pollutions

Éoliennes en baie de Saint-Brieuc : des rejets toxiques en mer ?

L’Aeolus est le navire qui réalise les forages pour l’implantation des éoliennes.

La société chargée de la construction d’éoliennes offshore en baie de Saint-Brieuc aurait volontairement déversé des produits chimiques et potentiellement toxiques en mer.

C’est en tout cas ce dont l’accusent les comités des pêches des Côtes d’Armor et d’Ille-et-Vilaine dans un communiqué, mardi 12 juillet. Ils s’appuient sur le témoignage d’un lanceur d’alerte, présent à bord du navire chargé du forage. Selon les comités de pêche, les produits déversés en mer seraient les résidus des préparations servant au scellement chimique des pieux des éoliennes. Des substances qui doivent normalement être rapatriées à terre puisqu’elles peuvent contenir des produits polluants. Soixante-deux éoliennes doivent être construites d’ici 2024.

Ailes marine, la société en charge des travaux, a démenti auprès de Mediapart avoir eu connaissance de ces faits et assure n’avoir constaté aucune irrégularité lors de ses contrôles. Les avocats des comités des pêches ont fait un signalement au parquet de Brest, ajoute le média d’investigation.

Pollutions marines, absence d’évaluation environnementale préalable, destruction d’espèces… Le projet de parc éolien en baie de Saint-Brieuc, situé à quelques centaines de mètres d’un espace protégé, suscitait déjà les critiques de pêcheurs et d’associations de défense de l’environnement.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende