Faire du vélo n’est pas facile

5 décembre 2017

La Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a rendu public ce mardi 5 décembre les résultats de son enquête le « Baromètre des villes cyclables ». Cette étude, qui s’est déroulée pendant trois mois, de septembre à novembre 2017, a porté sur la pratique du vélo dans les villes françaises, auprès de 113 000 personnes.

Parmi les répondants, on compte 58 % d’hommes, 42 % de femmes et 77 % de personnes se déplaçant au moins une fois par semaine à vélo, essentiellement pour des trajets utilitaires. Seuls 13 % des répondants considèrent en effet que « les conditions pour l’usage du vélo sont bonnes ». Plus précisément :

  • 80 % des répondants (85 % des répondantes) estiment qu’à vélo il est important d’être séparé du trafic motorisé.
  • 90 % estiment que les conditions actuelles ne permettent pas aux enfants ou aux personnes âgées de se déplacer à vélo en sécurité.
  • 8 % seulement des répondants s’estiment respectés par les conducteurs de véhicules motorisés.
  • 20 % seulement des répondants trouvent qu’il est facile de stationner son vélo en sécurité près des gares ou stations de transports en commun.
  • 92 % des répondants estiment que les vols de vélo sont fréquents et craignent pour la sécurité de leur véhicule.

La FUB demande à l’État de lancer un appel à projet financé pour des territoires pilotes « 100% cyclables ». Elle demande également la mise en place d’un plan de stationnement intermodal sécurisé et de lutte contre le vol de vélos. Pour la fédération, l’Etat pourrait consacrer « chaque année 200 millions d’euros, c’est à dire l’équivalent de 10 kilomètres de tramway, à la mise en place d’infrastructures de qualité ».

Les associations pro-vélo comptent bien se servir de ce succès pour peser sur les Assises de la mobilité, une consultation menée par le gouvernement dont les premiers enseignements doivent être dévoilés le 13 décembre par la ministre des transports, Elisabeth Borne. Elles espèrent également que cette enquête leur permettra de peser sur la future loi d’orientation sur les mobilités, qui doit être votée au premier semestre de 2018.

Dans un communiqué, la FUB indique ainsi : « Les Assises de la mobilité doivent être l’occasion d’assumer la rupture avec la politique du tout-voiture. L’ampleur de la contribution citoyenne portée par la FUB montre que la solution vélo a le potentiel pour améliorer concrètement le quotidien des Françaises et des Français. L’État doit permettre à tous de se déplacer à vélo confortablement et en sécurité : un véritable Plan Vélo, sincère et financé, doit être inclus dans la future loi de mobilité. »

- Source : FUB.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.



19 avril 2019
Notre-Dame, site désormais pollué par le plomb ?
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4
Lire sur reporterre.net
18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
Le tribunal suspend les travaux de la déviation de Beynac, en Dordogne
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
La période d’avril 2018 à mars 2019 est la plus chaude jamais enregistrée en Europe et à l’échelle mondiale
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
Grenouilles et crapauds menacés d’extinction à cause d’un champignon
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

27 mars 2019
L’eusko basque, première monnaie locale européenne
Alternative
24 avril 2019
Le combat des proches de Zineb Redouane pour que justice soit faite
Reportage
24 avril 2019
Le cheval de trait est de retour dans les villes bretonnes
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Transports