Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Tribune — Culture et idées

For press freedom and democracy, Bolloré must be stopped

Vincent Bolloré in Paris in 2017.

StopBolloré collective, which includes Reporterre, calls for mobilization to defend the right to information. The media empire of this French billionaire and the reactionary ideology it promotes are a danger to press freedom and democracy.

Printed media, radio stations, television channels, book publishers, communication groups, video game developers, polling organisations, venues… In just a few years, Vincent Bolloré has built up an invasive media empire to promote his reactionary ideological ambitions.

In the publishing industry alone, he will soon own more than 70 % of educational books ; 50 % of all new paperbacks ; almost one hundred publishing firms ; and hence he will have a near monopoly of the book distribution market.

This concentration of media ownership is unprecedented in French history. It negates democratic principles that have been guaranteed since World War II. The progress made regarding freedom of the press has been seriously hindered — in particular the right to impart information and protect media rights. The French public look on incredulously while a retrograde revolution is taking place and we must take urgent measures to counter it.

Since the liberation of France, information has not been considered a commercial product but, rather, a cultural tool. It is an accepted fact that the media can only fulfil its mission « in and through freedom », and that it is only free when it depends « neither on the power of the government nor on financial powers but on the conscience of journalists and readers alone » (Declaration of the Rights and Obligations of the Free Press, 1945).

An attack on pluralism

Today, this democratic tradition, which is essential to the rule of law, is in jeopardy. When one corporation concentrates and rules over such a large number of news and publishing companies, pluralism and debate become meaningless. When newsrooms and publishing houses are under this corporate control, the freedom of journalists and authors no longer exists. It makes no sense to talk about media independence when all these outlets are subjected to the will of one man.

When questioned by the senators, Vincent Bolloré claimed that his motives were not political but strictly economic. In truth, his media outlets deliver a sinister ideology on a daily basis.

An extreme example of this is the TV channel CNews on which debates give way to outrageous and abusive polemics, the choice of guests flouts pluralism and the editorial line is obsessed with far-right themes. The channel is becoming a platform for hate, racist, homophobic and sexist rhetoric ; a stage for chauvinistic businessmen to promote themselves ; a forum to advocate violence ; where conspiracy theories and climate denial are normalised ; and subsequently, a place where prejudice triumphs against science and truth. It is in breach of the ethics of journalism, and is no longer about informing citizens but about transforming their minds.

Fear-based management and abusive lawsuits

To achieve his ends, Bolloré uses the same methods that won him his reputation in the corporate world : using fear-based management tactics such as forced redundancies and declining working conditions. How many journalists have lost their jobs for daring to exercise their professional rights to freedom of expression in his media conglomerate ? How many authors have been refused publication ? How many have been intimidated by abusive lawsuits ?

The Bolloré empire is a corporation that aims to use its economic power to control information to acquire political power, establish an anti-democratic hegemony and ultimately, destroy freedom.

The StopBolloré collective was created by a civil society coalition committed to denouncing and ending this process, and in doing so to defend democracy and the rule of law.


First signatories :

Organisations :
ATTAC, ANT EDITIONS, BASTA, BLAST, ASSOCIATION DES JOURNALISTES ECONOMIQUES ET FINANCIERS, AC ! GIRONDE, AFRIQUE XXI, COLLECTIF AGGIORNAMENTO HISTOIRE-GÉOGRAPHIE, ASSOCIATION DES PROFESSEURS DE SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES (APSES), ASSOCIATION DES PROFESSEURES D’HISTOIRE-GEOGRAPHIE (APHG), ASSOCIATION DES JOURNALISTES ECRIVAINS POUR LA NATURE ET L’ECOLOGIE (JNE), ASSOCIATION DES JOURNALISTES SCIENTIFIQUES DE LA PRESSE D’INFORMATION (AJSPI) CFDT JOURNALISTES, REVUE CONTRETEMPS, LA CGT, COLLECTIF BIENVENUE, CONVENTION POUR UNE REPUBLIQUE ECOLOGIQUE, LES ECONOMISTES ATTERES, INTERET A AGIR, EDITIONS AGONE, EDITIONS DU DETOUR, EDITIONS LIBERTALIA, EDITIONS UTOPIA, EDITIONS DIVERGENCES, EDITIONS ARCANE 17, KIKLOS EDITIONS, EDITIONS DU CROQUANT, EDITIONS SYLLEPSES, EDITIONS AU DIABLE VAUVERT, EDITIONS DU FAUBOURG, EDITIONS DE L’ECHIQUIER, EDITIONS MF, REVUE ECARTS D’IDENTITE - MIGRATION EGALITE INTERCULTURALITE, FAKIR, FÉDÉRATION DE PARIS DE LA LIGUE DES DROITS DE L’HOMME, LA FCPE, FRUSTRATION MAGAZINE, FÉDÉRATION NATIONALE DE LA MAISON DES POTES , FONDATION COPERNIC, JOURNAL CQFD, LA MAISON DES POTES, LA REVUE DESSINEE, LA REVUE REGARDS, LE MEDIA, LE QUOTIDIEN AOC, LE SYNDICAT NATIONAL DES JOURNALISTES, LE SYNDICAT NATIONAL DES JOURNALISTES CGT , LES CEMEA, LES JOURS , L’OBSERVATOIRE DES MULTINATIONALES , LA MAISON DES POTES - MAISON DE L’EGALITE, MOUVEMENT CONTRE LE RACISME ET POUR L’AMITIE ENTRE LES PEUPLES, MOUVEMENT UTOPIA, LES MIDIS DU MIE, OSONS CAUSER, OBSERVATOIRE NATIONAL DE L’EXTREME-DROITE, POLITIS, PRENONS LA UNE, REPORTERRE, REPORTERS EN COLERE, SDJ DE MEDIAPART, SECTION CGT DE MEDIAPART, SOCIETE DES PERSONNELS DE L’HUMA, SOLIDAIRES, YOUPRESS, MENSUEL LE RAVI, REVUE MEMOIRES EN JEU, REVUE MULTITUDES, COLLECTIF NATIONAL POUR LE DROIT DES FEMMES, SOCIÉTÉ DES REDACTEURS DE L’OBS, COLLECTIF INFORMER N’EST PAS UNLIT (INPD), LIMBO, REFLETS.INFO, PRIX ALBERT LONDRES, FEDERATION INTERNATIONALE DES JOURNALISTES, FÉDÉRATION EUROPÉENNE DES JOURNALISTES
, CONFEDERATION NATIONALE DU LOGEMENT, REVUE EN ATTENDANT NADEAU LA ZEP (ZONE D’EXPRESSION POPULAIRE), COLLECTIF LES MIDIS DU MIE, RADIO LA CLÉ DES ONDES, NANTESVOLTÉE, UNION DES CLUBS DE LA PRESSE DE FRANCE ET FRANCOPHONES (UCP2F), LES MOUTONS ÉLECTRIQUES, LA SCJ DE SUD OUEST, LA SOCIÉTÉ DES JOURNALISTES DE 60 MILLIONS DE CONSOMMATEURS, L’ASSOCIATION UN BOUT DESDIAS, VIGILANCE ET INITIATIVES SYNDICALES ANTIFASCISTES (VISA),

Personalities :
Laure Abramowitch, avocate, Intérêt à Agir
Michel Agier, anthropologue
Sabrina Alaouchiche, présidente de "Egale", coordinatrice du réseau européen des ONG antiracistes "United for equality"
Pierre Alferi, écrivain
Arié Alimi, avocat
Cécile Allegra, documentariste
Paul Alliès, professeur émérite à l’université de Montpellier, président de la Convention pour la 6e République
Antonin Amado, Rédacteur en chef Politis
Patrick Amand, auteur
Emmanuelle Amar, épidémiologiste
Pouria Amirshahi, président de Politis
Jean-Loup Amselle, anthropologue
Diego Arrabal, auteur
Antoine Artous,
Gwenaëlle Aubry, écrivaine
Emma Audrey, journaliste à Media 25 et Radio Bip
Ngary Ba, avocat
Bertrand Badie, professeur émérite Sciences Po
jean-Christophe Bailly, écrivain
Guillaume Balas, ancien député européen
Loïc Ballarini, enseignant chercheur
Richard Banégas, professeur de science politique
Aziz Barkaoui, militant des droits humains
Allan Barte, dessinateur
Pierre-Emmanuel Barré, humoriste
Alexandra Baudelot, critique d’art, commissaire
Arno bertina, écrivain
Laurence Biberfeld, auteure
Stéphane Bileau, Auteur BD
Marie-Christine Blandin, ex présidente de la commission CCEC (culture éducation et médias) du Sénat
Stéphane Beaud, sociologue
Tamara Ben Ari, Chercheuse en agronomie globale
Mohammed Benchaabane, éducateur, président de la fédération nationale des maisons des potes
Judith Bernard, enseignante et metteuse en scène
Bertrand Bernard, cofondateur des éditions du Détour
Olivier Berné, Astrophysicien
Magali Bessone, Professeure de philosophie
Eric Beynel, fondation Copernic
Loïc Blondiaux, politiste
François Bonnet, journaliste et président du Fonds pour une presse libre (FPL)
Patrick Bouchain, architecte
Taha Bouhafs, journaliste Le Média
William Bourdon, avocat
Dominique Bourg, philosophe
Sylvain Bourmeau, journaliste, directeur d’AOC
Vincent Brengarth, avocat
Geneviève Brisac, écrivaine
Vincent Broqua, écrivain
Michel Broué, mathématicien
Dorothée Browaeys, auteure et journaliste scientifique, Présidente TEK4life
fabienne Brugère, philosophe
Gaël Brustier, politologue
André Burguière, Directeur d’études émérite à l’EHESS-Paris
Valérie Cabanes, juriste internationaliste
Eric Cabanis reporter photographe
Julia Cagé, économiste
Dominique Cardon, sociologue
Paul Cassia, professeur des universités
Barbara Cassin philosophe
Christophe Cassou, Directeur de Recherche au CNRS
Antoine Catel, humanitaire, militant des droits humains
Rosemonde Cathala, auteure
David Cayla, économiste attéré
Pierre-Antoine Cazau, avocat
Bernard Chambaz, écrivain
Patrick Chamoiseau, écrivain
Lucas Chancel, economiste
Jean-Luc Chappey, historien
Yannick Chazareng, auteur
Christophe Charle, historien
Olivier Christin, historien
Laurent Cibien, documentariste
Yves Citton, co-directeur de la revue Multitudes
Hélène Cixous, écrivaine
Dominique Colas, professeur émérite
Benoît Collombat, journaliste à radio-France
Maxime Combes économiste
Jean-Louis Comolli, cinéaste
Philippe Corcuff, politiste
Claudine Cordani, ex-journaliste, autrice et artiste.
Marie Cosnay, écrivaine
Philippe Coulangeon, sociologue
Pierre Cours-Salies, sociologue, éditions Syllepses
Guillaume Courty, Professeur de Science politique
Saskia Cousin, sociologue
Leyla Dakhli, historienne
Pierre Dardot, philosophe
Marie Darrieussecq, autrice
Kéthévane Davrichewy, écrivaine
Julia Deck, romancière
Caroline De Haas, militante féministe
Guy Deslauriers, réalisateur
Marie Desplechin, écrivaine
Christine Détrez, sociologue
Laurence De Cock, historienne, enseignante
Eléonore Delatouche Biotteau, Directrice générale d’Intérêt à Agir
Anne-Laure Delatte, Chercheure au CNRS
Gilles Del Pappas, auteur
Jean-Paul Demoule, archéologue
Virginie Despentes, écrivaine
Patrick Dewdney, écrivain
Jean-François Diana, Enseignant-chercheur
Thierry Discepolo, éditeur, éditions Agone
Suzanne Doppelt, écrivaine
François Dubet, sociologue
Jean-Pierre Dubois, professeur de droit public retraité
David Dufresne, écrivain et réalisateur
Lionel Duroy, écrivain
Mathias Echenay, créateur et directeur de la maison indépendante La Volte
Jean-Paul Engelibert, professeur de littérature comparée
Mathias Enthoven, directeur des programmes et du numérique de Blast
Renaud Epstein, sociologue
Didier Epsztajn, animateur du blog « entre les lignes entre les mots"
Annie Ernaux, autrice
Olivier Ertzscheid, enseignant chercheur en info-com
Jean-Louis Fabiani, sociologue
Eric Fassin, sociologue
Elsa Faucillon, députée
Jeanne Favret-Saada, anthropologue
Christophe Fiat, écrivain
Adèle Flaux Réalisatrice
Laurent Fourchard, Directeur de recherche à Sciences-Po
Nicolas Framont, Rédacteur en chef de Frustration magazine
Julien Fretel, politiste
jean-Michel Frodon, journaliste
jean Gadrey, économiste
Bastien Gallet, écrivain et critique
Anne-Marie Garat, écrivaine
Raphaël Garrigos, directeur de la rédaction des Jours
Geneviève Garrigos, ancienne présidente d’Amnesty international
Charles Gassot, auteur, producteur
Laurent Gayer, Directeur de recherche CNRS
Dominique Gauzin-Müller, auteure et critique d’architecture
Daniel Gaxie, politiste
François Gemenne, universitaire
Mathilde Girard, psychanalyste, écrivaine
Samuel Gontier, journaliste
Michel Grappe pédopsychiatre
Alain Gresh, journaliste
Aliou Gueye, président de la Maison des Potes de Béziers
Kamel Hakkar, président de Radio Sud Besançon
Jean-Marie Harribey, économiste
Emmanuelle Heidsieck, romancière.
Stéphanie Hennette Vauchez, professeure de droit public
Cédric Herrou, Emmaus Roya
Béatrice Hibou, directrice de recherche CNRS
Sylvestre Huet, journaliste
Philippe Huneman, Directeur de recherche, CNRS
Romain Huret, historien
Aliocha Imhoff, maître de conférences
Liora Israël, sociologue
Sabine Issehane, économiste, économistes atterrés
Chantal Jaquet, philosophe
Catherine Jeandel, océanologue
Kamel jendoubi, président d’honneur d’EuromedDroit
Pablo Jensen, chercheur au CNRS
Jean Jouzel, climatologue
Inès Jorgensen, auteure, traductrice
Serge Kaganski, journaliste freelance
Jérôme Karsenti, avocat
Aram Kebabdjian, écrivain
Hervé Kempf, journaliste
Raphaël Kempf, avocat
Yannick Kergoat, Réalisateur
Nathalie Kuperman, écrivaine
Anne Lafont, historienne de l’art et directrice d’études à l’EHESS
Bernard Lahire, sociologue
Michel Lallement, sociologue
Emmanuelle Lallement, Anthropologue
Baptiste Lanaspèze, éditeur
Bernard Landau, Architecte Urbaniste
Mathilde Larrère, historienne, enseignante
Mathieu Larnaudie, écrivain
Pierre Lascoumes, auteur
Jérôme Latta, journaliste
Christian Laval, sociologue
Françoise Lavocat, professeure de littérature comparée
Sandra Laugier, philosophe
Sylvain Laurens, enseignant-chercheur
Linda Lê, écrivaine
Guillaume Leblanc, philosophe
Jérôme Lèbre, philosophe, essayiste
Béatrice Leca, écrivaine
Marc Lecarpentier, auteur
Rémi Lefèbvre, politiste
Olivier Legrain, industriel
Christian Lehmann, médecin, écrivain
Claude Lelièvre, historien
Michel Leprêtre, président du Grand Orly Seine Bièvre
Inès Léraud,
Lucas Lévy Lajeunesse, professeur de philosophie
Hélène L’Heuillet, philosophe et psychanalyste
André Loez, historien
Emily Loizeau, Artiste- autrice compositrice interprète
Marielle Macé, directrice de recherche au CNRS
Henri Maler, co-fondateur d’Acrimed
Noël Mamère, ancien journaliste et homme politique
Philippe Mangeot, enseignant
Philippe Marlière, politiste
Eric Marty, écrivain, universitaire
Myriam Marzouki, metteure en scène
Juliette Mathieu, cofondatrice des éditions du Détour
Jérôme Mathieu, président de Les potes en Limousin
Hugues mathieu, président de la maison des potes de limoges
Frédérique Matonti, politiste
Laurent Mauduit, journaliste, co-fondateur de Mediapart
Gérard Mauger, sociologue
Marion Mazauric, directrice des éditions Au Diable Vauvert
Sarah Mazouz, sociologue au CNRS
Dominique Meda, sociologue
Guillaume Meurice, humoriste
Philippe Meirieu, président des CEMEA
Philippe Mesnard, professeur de littérature
Céline Minard, écrivaine
Jean-Claude Monod, philosophe
Joëlle Moreau, Présidente de AC ! Gironde
Corinne Morel Darleux, autrice
Cécile Moscovitz, AOC
Yann Moulier Boutang, philosophe
Marwan Muhammad, auteur, statisticien
Laure Murat, historienne
Agathe Nadimi, enseignante-chercheuse, Fondatrice et présidente de l’association les midis du mie
Véronique Nahoum-Grappe, Chercheure en sciences humaines et sociales
Sélim Nassib, écrivain
Julie Neveux, linguiste
Jean Louis Nogaro directeur des Editions du Caïman
Albert Ogien, directeur de recherche émerite au CNRS
Jean-Pierre OLIVIER de SARDAN, Anthropologue, Directeur de recherche émérite au CNRS
Yves Pagès, écrivain & éditeur (Verticales)
Philippe Paternolli, auteur
Sylvain Pattieu, historien et écrivain
Christian Paul, co-fondateur du festival des idées
Célie Pauthe, Metteure en scène
Martyne PERROT, sociologue
Thomas Perroud, Professeur de droit public
Charles Piaget, militant syndical ( LIP )
Thomas Piketty, économiste
Pablo Pillaud-Vivien, journaliste
Eric Piolle, maire de Grenoble
Lucie Pinson, fondatrice de Reclaim Finance
Florent Planas, Directeur de l’engagement citoyen Oxfam France
Edwy Plenel, président de Mediapart
Alain Policar, politologue
Thomas Portes, président de l’observatoire de l’extrême-droite
Emmanuel Poupard, premier secrétaire général du SNJ
Mathilde Pousseo, militante
Raphaël Pradeau, Porte-parole d’Attac
Jean-Yves Pranchère, professeur de théorie politique
Denis Pryen fondateur des éditions l’Harmattan
Pierre Puchot, Auteur, réalisateur, journaliste
Anne Querrien, co-directrice de la rédaction, revue Multitudes
Kantuta Quiros, professeure de théorie de l’art,
Christophe Ramaux, économiste, économistes atterrés
Matthieu Rémy, écrivain
Mily Renaudeau, militante
Judith Revel, professeure des universités (philosophe et anthropologue)
Fabrice Riceputi, historien
Michèle Riot-Sarcey, historienne
Mireille Rivalland, directrice des éditions inde L’Atalante à Nantes
Jean-Baptiste Rivoire, journaliste
Denis Robert, directeur de la rédaction de Blast
Isabelle Roberts, présidente des Jours
François Robinet, historien
Sébastian Roché, directeur de recherche au CNRS
Suzy Rojtman, porte parole du Collectif National pour les Droits des Femmes
Barbara Romagnan, ancienne députée
Olivia Rosenthal, écrivaine
Pierre Rosanvallon, professeur émérite au collège de France
Sandrine Roudaut, cofondatrice des éditions La Mer Salée
Dominique Rousseau
Agnès Rousseaux, directrice de Politis
Martin Rueff, professeur à l’université de Genève, poète, traducteur et philosophe
Natascha Rudolf, metteuse en scène
Lionel Ruffel, professeur de littérature générale et comparée et de création littéraire
Rachel Saada, avocate
Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky, Anthropologue, Inalco
Arnaud Saint Martin, sociologue
Christian Salmon, écrivain
Lydie Salvayre, écrivaine
Boris Samuel, politiste
Gisèle Sapiro, sociologue
Frédéric Sawicki, politiste
olivier Scaglia, journaliste
Camille Schmoll, géographe
Daniel Schneidermann, journaliste
Claire Sécail, historienne des médias
Romaric Seguin, comédien
Véronique Sehier, féministe
Marie Sellier, auteure et ancienne présidente de la SGDL.
Jérôme Sion, Vice President Occitanie Livres et Lecture
Anthony Smith, responsable syndical
Fred Sochard, dessinateur
Michel Soudais, rédacteur en chef adjoint, Politis
Henri Sterdyniak, économistes atterrés
Jean Stern, journaliste
Philippe Stierlin, auteur
Didier Supplisson, avocat, Intérêt à agir
Peter Szendy, philosophe
Francis Tabouret, écrivain
Danielle Tartakowsky, historienne
Nathalie Tehio, avocate
Elise Thiébaut, autrice, journaliste
Isabelle This Saint-Jean, économiste
Emmanuel Tibloux, Directeur de l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs
Catherine Tissier, cinéaste
Samuel Thomas, juriste, président de la maison des potes, maison de l’égalité
Camille de Toledo, écrivain
Agnès Troublé, dite agnès b, styliste, galeriste et collectionneuse
Gilberte Tsai, directrice de collection aux éditions Bayard
fabienne Tsai, auteure, chercheure
Emmanuel Vaillant, journaliste
Julien Vanhee, Maison des potes de Rouen, conseiller principal d’éducation
Marie-Christine Vergiat, ancienne députée europeenne
Alexandre Viala, juriste
Dominique Vidal journaliste, historien
Marie-Pierre Vieu, directrice des éditions Arcane 17
Jérôme Vincent, éditeur
Emmanuel Vire, Secrétaire général du syndicat national des journalistes CGT (SNJ-CGT)
François Vitrani Président de l’Institut du Tout-Monde
Eric Vuillard, écrivain
Sophie Wauquier, universitaire
Djamel Wazizi, maison des potes de Grenoble, agent municipal
Louis Weber, éditions du Croquant
Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherches CNRS
Usul & Ost, journalistes
Cécile Wajsbrot, écrivaine
Dork Zabunyan, enseignant-chercheur
Edouard Zambeaux, journaliste
Valérie Zenatti, écrivaine
Henriette Zoughebi Vice présidente honoraire du Conseil régional d’Ile de France

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende