Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

En bref — GCO

GCO : la grève de la faim reste déterminée, tandis que les gendarmes se livrent à des violences

La lutte continue contre le projet d’autoroute dit GCO grand contournement ouest »), près de Strasbourg (Bas-Rhin).

  • les cinq grévistes de la faim continuent leur action de manière déterminée, dans une église protestante, à Bisheim, près de Strasbourg. « On est au 25e jour, dit ce jeudi 15 novembre l’un d’entre eux, Michel Dupont, à Reporterre, on se ménage, mais le moral est intact. » La solidarité grandit autour d’eux, notamment par les jeûnes d’une journée : « 500 journées de jeûne solidaire ont déjà eu lieu », dit Maurice Wintz, le président d’Alsace Nature.
  • mercredi 14, le tribunal administratif de Strasbourg a examiné le recours contre les arrêtés de janvier 2017 autorisant les travaux préparatoires du contournement autoroutier. Ils donnaient le feu vert à la société concessionnaire de l’autoroute, Arcos (filiale de Vinci), pour endommager les milieux naturels à la condition de mettre en place des mesures compensatoires aux dégâts occasionnés à la faune et à la flore. Le rapporteur public du tribunal a recommandé l’annulation de ces arrêtés. Le tribunal rendra sa décision le 28 novembre.
  • mercredi 14 aussi, des gendarmes sont intervenus violemment contre des militants, entre Dingsheim et Griesheim-sur-Souffel. L’un d’entre eux, qui s’opposait à un engin de chantier, a été violemment pris à partie par les gendarmes, qui l’ont brutalisé à terre. Voir la vidéo ici. Le jeune homme devait être jugé ce jeudi, mais, au vu des faits, le procureur a fait reporter l’audience et laissé le militant en liberté.
  • Source : Reporterre

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende