Gilets jaunes : Édouard Philippe annonce plusieurs mesures pour « ramener l’apaisement »

4 décembre 2018

Le Premier ministre a annoncé mardi 4 décembre la suspension pour six mois de plusieurs mesures fiscales, des concessions devant permettre à un exécutif acculé, de sortir de la crise des gilets jaunes, mais déjà qualifiées d’insuffisantes.

Dans une déclaration depuis l’hôtel Matignon, Édouard Philippe a confirmé un moratoire de six mois sur la hausse de la taxe carbone, sur l’essence, le fioul et le diesel ; la convergence de la fiscalité du diesel avec celle de l’essence et l’alignement sur la fiscalité des particuliers de la fiscalité du gazole des entrepreneurs non routiers. Envoyé en première ligne pour tenter de déminer la crise, il a également annoncé que les tarifs du gaz et de l’électricité « n’augmenteront pas pendant l’hiver », comme c’était prévu, et la suspension, pour six mois là-aussi, du durcissement prévu du contrôle technique.

« Fixer le cap et le tenir est une nécessité pour gouverner la France, mais aucune taxe ne mérite de mettre en danger l’unité de la Nation », a fait valoir le Premier ministre. « Nous voulons dans ce laps de temps identifier et mettre en œuvre des mesures d’accompagnement justes et efficaces. Si nous ne les trouvons pas, nous en tirerons les conséquences », a-t-il ajouté, signifiant que le gel pourrait le cas échéant se transformer en abandon pur et simple. Il s’agit de « ramener l’apaisement et la sérénité dans le pays », a-t-il expliqué, après plusieurs manifestations des gilets jaunes qui ont dégénéré en guérilla urbaine samedi à Paris. Il a invité à cet égard les gilets jaunes qui ont prévu de manifester samedi à le faire « dans le calme » et à déclarer leur manifestation.



Lire aussi : Les Gilets jaunes à Paris : « C’est malheureux, mais sans violence, rien ne change »



23 mai 2019
Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Des activistes ont mené une opération nature morte au siège de Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
23 mai 2019
L’écologie, grande absente des campagnes électorales en Espagne
Info
23 mai 2019
En Inde, les partis politiques ignorent le changement climatique
Info
23 mai 2019
Face à l’irresponsabilité de M. Macron, décrochons ses portraits
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Luttes