Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Pesticides

Glyphosate : le gouvernement ne veut pas aller « au-delà de quatre ans »

La France souhaite que le renouvellement de l’autorisation dans l’Union Européenne du glyphosate, herbicide controversé dont la licence expire en décembre, « n’aille pas au-delà de quatre ans », a indiqué Matignon à l’AFP ce mercredi 25 octobre, alors que Bruxelles vient une nouvelle fois d’échouer à trouver un accord sur le suejt.

Le gouvernement français était divisé sur la position à porter au niveau européen : le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot défendait une sortie du glyphosate, principe actif du Round Up de l’américain Monsanto et de ses génériques, d’ici 3 ans. Son homologue à l’Agriculture, Stéphane Travert, souhaitait une échéance comprise entre cinq à sept ans. En lien avec l’Elysée, Edouard Philippe a rendu son arbitrage mardi soir, selon son entourage, qui aboutit à cette position portée par la France au niveau européen.

« Consultée sur 10 ans, 5 ans et 3 ans, la France s’est prononcée contre les durées de 10 et 5 ans et pour une durée de trois ans qui paraissait raisonnable pour développer en parallèle la recherche et de nouvelles pratiques de substitution », a précisé Matignon dans sa déclaration, jugeant « essentiel » que « les mêmes règles s’appliquent dans tous les Etats-membres ».

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende