Greenpeace dépose un recours contre la suppression des enquêtes publiques

Durée de lecture : 1 minute

26 juillet 2019



Jeudi 25 juillet 2019, Greenpeace France a annoncé avoir déposé un recours devant le Conseil d’État, dénonçant le risque de disparition des enquêtes publiques. Ces enquêtes de terrain visent à recueillir l’avis de la population quand un projet ayant des impacts conséquents sur l’environnement et le voisinage est envisagé.

Par un décret du 24 décembre 2018, le gouvernement a mis en place une expérimentation dans les régions Bretagne et Hauts-de-France qui remplace l’enquête publique par une participation du public par voie électronique. Cela est possible pour tous les projets soumis à autorisation environnementale et ayant donné lieu à une procédure de « concertation préalable avec garant », précise le texte.

« En catimini, le gouvernement veut faire passer des mesures qui sont totalement à contre-courant des attentes de la société et des enjeux environnementaux », a dénoncé Suzanne Dalle sur le site Actu-environnement, chargée de campagne agriculture chez Greenpeace France.

Par ailleurs, le choix de la région Bretagne, territoire où se trouvent de nombreuses grosses exploitations agricoles, n’est selon l’association pas anodin. « Face à la crise et aux marées vertes, la première mesure devrait être d’interdire toute nouvelle ferme-usine, en particulier sur le territoire breton », a pointé Suzanne Dalle. « Bien au contraire, l’État cherche désormais à simplifier leur autorisation, spécifiquement en région Bretagne. » C’est pourquoi Greenpeace a déposé un recours visant à faire annuler ce décret.





Lire aussi : Le droit de l’environnement est détricoté au nom de la « simplification »


29 mai 2020
En Belgique, action de détournement publicitaire au nom de la priorité climatique
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
En pleine crise, le patron d’Air France-KLM touche 800.000 euros de bonus
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Actions antinucléaires à Paris, Lyon et dans la Drôme pour réclamer la fermeture de la centrale du Tricastin, âgée de 40 ans
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
« Le Monde d’après » : une floraison de propositions
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
L’Autorité de sûreté nucléaire pointe un recul de la rigueur chez EDF
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Des incendies « zombies » en Arctique inquiètent les scientifiques
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
En Australie, la compagnie minière Rio Tinto détruit une grotte sacrée connue depuis 46.000 ans
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Le gouvernement et l’automobile : tout pour l’électrique
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Quatre associations attaquent le décret permettant de déroger aux normes environnementales
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Les sociétés civiles française et allemande proposent un plan de relance européen écologique
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les travaux du Charles-de-Gaulle Express ont repris, ceux des lignes RER B et D sont reportés
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Dieselgate : la justice allemande condamne Volkswagen à un remboursement partiel
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Quarante millions de professionnels de santé demandent le respect de l’environnement
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les petits pêcheurs demandent une répartition équitable des quotas de thon rouge
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Des associations proposent 34 mesures pour une relance écologique et sociale
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
28 mai 2020
Imaginons que les alternatives prennent le pouvoir
À découvrir
28 mai 2020
Pour Air France, un plan d’aide peu écolo et non contraignant
Enquête
29 mai 2020
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Politique