Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Pollutions

Huit blessés dans l’explosion d’une usine Seveso à Bergerac

Un camion des sapeurs-pompiers de Bergerac.

« Huit personnes ont été blessés, dont quatre grièvement » à la suite d’une violente explosion, d’après le quotidien Libération citant la mairie de Bergerac. Cette explosion a eu lieu mercredi 3 août, vers 14 h, dans une usine de cette ville de Dordogne. De son côté, Le Monde évoque huit blessés dont un grave. Pour l’heure, l’origine de l’explosion est indéterminée et la mairie a demandé aux habitants d’éviter le secteur, qui a été évacué.

L’explosion est survenue dans un bâtiment de l’entreprise Manuco, sur le site d’Eurenco. Celle-ci est spécialisée dans la fabrication de nitrocellulose, qui est utilisée pour composer des explosifs et des poudres. Le sous-préfet de Dordogne a affirmé à Libé et au Monde que le bâtiment où a eu lieu l’explosion contenait « moins de deux tonnes de nitrocellulose ». Une quarantaine de personnes étaient sur place.

Cette usine est classée Seveso seuil haut, ce qui veut dire qu’elle « produit ou stocke des substances pouvant être dangereuses pour l’homme et l’environnement ».

Cela fait des années que des spécialistes des risques industriels mais aussi des associations dénoncent le manque de volonté politique concernant la sécurisation des sites à haut risque. Comme le racontait Reporterre en 2021, après l’incendie de Lubrizol à Rouen (un autre site classé Seveso seuil haut) en septembre 2019, le gouvernement avait décidé d’adopter des mesures pour mieux sécuriser les sites industriels… tout en facilitant leur implantation.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende