Hulot passe la main à de Rugy : « J’ai le coeur triste, mais l’esprit libre »

4 septembre 2018

Ce mardi 4 septembre de 17h à 18h30, la passation de pouvoir entre Nicolas Hulot et François de Rugy a eu lieu au ministère de la Transition écologique.

Visiblement très ému, les larmes aux yeux, M. Hulot s’est exprimé pour la première fois depuis l’annonce de sa démission il y a une semaine : « Ma démission est le signal d’une nouvelle mobilisation. (...) Le sens de ma décision, ce n’est pas de baisser les bras, c’est de lever les yeux, pour regarder la réalité en face, ne pas la fuir. Le sens de ma décision c’est que nous prenions ensemble la mesure des enjeux, des risques. J’ai le cœur qui est triste, mais l’esprit libre. J’ai la conscience tranquille. »

Il a ensuite cité une phrase attribuée à Bossuet, « Nous sommes d’étranges créatures qui nous affligeons des effets mais continuons à adorer les causes », avant de reconnaître avoir eu, avec Édouard Philippe, « une grille de lecture différente sur l’urgence » des questions climatiques. Il s’est également adressé à son successeur : « Mon cher François, je n’ai pas réussi à combler cette ligne de faille entre deux cultures, l’économie et l’écologie ».

M. de Rugy a expliqué vouloir « s’appuyer » sur les réussites de son prédécesseur au ministre de la Transition écologique. « Quand quelque chose marche en matière d’écologie, je veux le poursuivre et l’amplifier (...) C’est une politique de transformation sur laquelle nous avons été élus. L’urgence écologique est un appel à l’urgence d’agir. Je suis ici pour agir. »

La transition écologique est vécue comme « une contrainte » par beaucoup, reconnaît le nouveau ministre, mais il souligne que c’est aussi une opportunité économique créatrice d’emplois.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : François de Rugy, l’écolo Macron-compatible


23 janvier 2019
Le projet de gazoduc entre la France et l’Espagne est abandonné
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2019
Pêche industrielle : Bloom attaque l’Etat en justice
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2019
La fonte des glaciers du Groenland multipliée par quatre en seulement dix ans
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2019
Des ONG demandent la fin de l’huile de palme dans les carburants
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2019
La pollution de l’air due aux paquebots pourrait être drastiquement réduite
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2019
CAC 40 : des bénéfices en hausse, des effectifs et des impôts en baisse
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2019
8 milliardaires français possèdent autant que les 30 % de gens les plus pauvres
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2019
La Cour suprême de l’État du Colorado met l’extractivisme avant la santé des citoyens
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2019
En Suisse, des milliers de lycéens font grève pour le climat
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2019
Le Défenseur des droits demande la « suspension » de l’usage des lanceurs de balle de défense
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2019
Hamster d’Alsace : consultation sur le Plan national pour sa préservation
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2019
La caravane de l’Atomik tour en route pour un débat public alternatif sur le nucléaire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2019
La justice annule l’autorisation de mise sur le marché du Roundup Pro 360
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2019
Le projet minier de la Montagne d’or inquiète l’ONU
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2019
Sébastien Lecornu et Emmanuelle Wargon au pilotage du grand débat national
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
23 janvier 2019
Chasse aux oies cendrées : le discours malhonnête du ministre de Rugy
Tribune
20 décembre 2018
Fabriquer ses cadeaux de Noël en cinq leçons
Alternative
23 janvier 2019
La loi « anti-casseurs » prépare la criminalisation des manifestants
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Politique