Il y a un seuil de pauvreté. Créons un seuil de richesse !

Durée de lecture : 4 minutes

13 juin 2020 / Observatoire des inégalités



Qui est riche en France ? Combien gagnent les riches et combien sont-ils ? Dans son « Rapport sur les riches en France », l’Observatoire des inégalités dresse un portrait social des privilégiés et interroge les mécanismes de reproduction des inégalités d’une génération à l’autre.

Le premier Rapport sur les riches en France de l’Observatoire des inégalités vient de paraître. Dans ce document inédit, l’organisme indépendant propose notamment de fixer un seuil de richesse à 3.470 euros par mois pour une personne seule, après impôts. Selon cette définition, 8,2 % des Français sont riches.

Qui est riche en France ? Combien gagnent les riches et combien sont-ils ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’information manque à leur sujet. Dans notre pays, personne n’aime être qualifié de riche. On se réfugie le plus souvent dans une définition très étroite de la richesse. Pour vivre heureux, vivons cachés. Dans ce Rapport sur les riches, une première en France, l’Observatoire des inégalités propose de fixer un seuil de richesse comme il existe un seuil de pauvreté. Ce préalable est indispensable pour identifier les plus aisés et décrire leur nombre, leur niveau de vie et leur patrimoine à travers un ensemble de tableaux et de graphiques commentés.

Nous tentons aussi d’établir un premier portrait social des privilégiés en France et nous nous interrogeons sur les mécanismes de reproduction des inégalités d’une génération à l’autre. Autant de connaissances indispensables pour comprendre notre société et fonder la solidarité de demain. Destiné à un très large public, cet ouvrage cherche à nourrir le débat, sans minimiser, ni exagérer les écarts.

  • Portrait des riches de France :

Selon les estimations de l’Observatoire, un peu plus de cinq millions de personnes vivent au-dessus du seuil de richesse, seuil que l’organisme propose de situer au double du niveau de vie médian, soit 3.470 euros par mois après impôts, pour l’équivalent d’une personne seule. Les riches représentent 8,2 % de la population. En France, ils sont aussi nombreux que les pauvres (8 % de la population vit avec moins de 867 euros).

Revenus des riches

La richesse peut se définir par les revenus, mais aussi en fonction du niveau de patrimoine (immobilier, dépôts bancaires, actifs financiers, etc.). Sur l’échelle de la fortune, 23 % des ménages détiennent au moins le double du patrimoine brut médian, c’est-à-dire plus de 320.000 euros, et 16 % des ménages possèdent au moins le triple, soit plus de 490.000 euros. L’Observatoire considère cette dernière valeur comme le seuil de richesse en termes de patrimoine. 4,6 millions de ménages possèdent davantage.

Patrimoine des riches

Les riches se sont enrichis. Si le nombre de personnes aisées — qui perçoivent au moins 1,8 fois le niveau de vie médian — est stable (de 6,7 millions en 1996 à 6,8 millions en 2014), il n’en va pas de même pour le montant de leurs revenus. Les riches se sont éloignés des classes moyennes en vingt ans. En 1996, l’écart entre le niveau de vie médian de la population et le niveau de vie moyen des 10 % les plus riches était de 27.800 euros annuels. En 2017, il était de 36.300 euros. L’écart s’est creusé de près de 8.500 euros annuels. Ensuite, les riches possèdent plus. Le seuil d’entrée dans les 10 % les plus fortunés a plus que doublé : il est passé de 553.000 euros à 1,2 million d’euros entre 1998 et 2010, hors endettement.

Des inégalités qui se creusent

Qui sont les riches ? En moyenne, ce sont des personnes plus âgées que l’ensemble de la population. Deux tiers des hauts revenus (les 10 % les plus riches) et 70 % des hauts patrimoines (les 10 % les plus fortunés) ont plus de 50 ans. Lorsqu’elles sont salariées, les personnes les plus aisées sont à 51 % des cadres supérieurs, alors que cette catégorie socioprofessionnelle ne représente que 11 % des 90 % du reste des salariés. Il faut y ajouter les mieux rémunérés des travailleurs indépendants que l’on trouve chez les juristes, médecins, pharmaciens, conseillers financiers, agents immobiliers… Enfin, parmi les 10 % les plus riches, une personne sur trois vit en région parisienne et une sur dix vit dans la capitale.

Portrait robot des riches





Lire aussi : Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais

Source : Observatoire des inégalités

Illustrations : Corinne Veron-Durand, pour l’Observatoire des inégalités

Photo :
. chapô : Tag sur le mur de la Cour des comptes. Manifestation des Gilets jaunes, Paris. Décembre 2018. Christophe Becker / Flickr

THEMATIQUE    Économie
28 septembre 2020
« Le Covid ne doit pas étouffer nos luttes » : à Paris, des activistes écolos ont occupé une place
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
26 septembre 2020
Covid : nous devenons une société d’androïdes masqués
Chronique


Sur les mêmes thèmes       Économie





Du même auteur       Observatoire des inégalités