Incendie de Tchernobyl : une épaisse fumée enveloppe Kiev

Durée de lecture : 2 minutes

17 avril 2020



La capitale ukrainienne était enveloppée, ce vendredi 17 avril, d’une épaisse fumée provenant notamment des feux de forêt dans la zone d’exclusion de Tchernobyl.

Le ciel de Kiev, qui compte plus de 3 millions d’habitants, a d’abord été recouvert jeudi soir par une tempête de sable provoquée par des rafales de vent, avant de plonger dans un énorme nuage de fumée avec une forte odeur de brûlé.

Vendredi matin, Kiev figurait en tête du classement des niveaux de pollution, établi par IQAir, société spécialisée dans la technologie de la qualité de l’air et basée en Suisse. Les autorités ont mis en cause les feux de forêt, notamment dans la zone d’exclusion de Tchernobyl, théâtre en 1986 du pire accident nucléaire de l’histoire à une centaine de kilomètres de Kiev, ainsi que de l’incinération massive des herbes sèches par des villageois, pratique très répandue en Ukraine.

« Le phénomène ne représente pas de menace chimique ni radiologique », a assuré toutefois le service d’État pour les situations d’urgence. Des observateurs indépendants ont confirmé que le taux de radiation à Kiev ne dépassait pas la norme. Les autorités ont appelé les habitants de Kiev à rester chez eux et à garder leurs fenêtres fermées.

Un feu de forêt s’est déclaré il y a une quinzaine de jours autour de la centrale accidentée de Tchernobyl, renforcé par des rafales de vents et un temps inhabituellement sec. Des centaines de pompiers et de secouristes, ainsi que des avions et des hélicoptères dépêchés sur les lieux ont finalement réussi à éteindre mardi les flammes mais ils poursuivent leur combat contre plusieurs feux couvant toujours dans ce territoire.





Lire aussi : Incendies dans la région de Tchernobyl : quelles conséquences ?


29 octobre 2020
En 2019, les rémunérations des PDG du CAC 40 ont encore côtoyé les sommets
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
L214 : nouveau scandale dans un élevage de 200.000 poules dans l’Oise
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
Reconfinement : parcs, jardins et marchés restent ouverts
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Contrefeu ou coincidence ? L’Andra lance un podcast du même nom que la bédé critique « Cent mille ans »
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Les sénateurs ont voté en faveur du retour temporaire des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International Pollutions
27 octobre 2020
La fermeture des frontières place les migrants à la merci du changement climatique
Info
21 octobre 2020
Contre les Center Parcs « qui veulent remplacer la nature », les opposants se regroupent
Reportage
27 octobre 2020
À La Réunion, mobilisation pour sauver le « Ti coin charmant », un riche jardin côtier
Tribune


Sur les mêmes thèmes       International Pollutions