L’AFD pourrait soutenir une centrale à charbon au Sénégal

5 décembre 2017

L’AFD, qui s’est engagée à ne plus aider de centrales à charbon depuis 2013, a contribué en 2016 à la relance d’une centrale à charbon de 20 mégawatts (MW), qui alimente les Industries chimiques du Sénégal (ICS), un des principaux sites industriels du pays, qui transforme du phosphate en acide phosphorique destiné à servir d’engrais pour l’agriculture intensive.

Pourquoi ? L’Agence a expliqué à Mediapart qu’elle n’a fait que « restructurer la dette ». Il y a près de vingt ans, l’entreprise sénégalaise a emprunté 55 millions d’euros à l’AFD, prêt qu’elle a cessé de rembourser en 2013 pour des raisons économiques. L’année suivante, une entreprise indonésienne, Indorama, a racheté les ICS à condition que les bailleurs internationaux restructurent sa dette.

La direction de l’AFD considère qu’elle n’avait pas d’autre choix que d’accepter le remboursement de sa dette. Mais refuse de considérer ce choix comme une aide.

D’après l’ONG Oxfam, sur les dix dernières années, 8 % des financements énergie de l’AFD ont encore profité à des projets fossiles, principalement des centrales à gaz et au fioul lourd.

Le 12 décembre, lors du sommet sur le climat voulu par l’Élysée, le One Planet Summit, l’AFD co-pilote avec le ministère des Affaires étrangères le premier panel de discussion consacré au changement d’échelle de la finance pour le climat.

- Source : Mediapart.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : L’Agence française de développement pourrait financer une centrale à charbon en Chine


23 février 2018
Apple, champion de l’évasion fiscale, est débouté de son attaque contre Attac
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net
15 février 2018
Devant la mobilisation, le projet minier en pays basque nord est abandonné
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Climat : de COP en COP

THEMATIQUE    Energie
16 janvier 2018
Voie sur berge à Paris : rétablissons les faits
Tribune
23 février 2018
La stupidité autoritaire
Edito
16 janvier 2018
Les pêcheurs parlent : « La pêche électrique, ce n’est plus de la pêche, c’est de la destruction »
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Climat : de COP en COP



Sur les mêmes thèmes       Energie