L’ASN demande à EDF et à Areva de revoir leur dossier de démantèlement nucléaire

14 juillet 2017

L’Autorité de sécurité nucléaire (ASN) a demandé mercredi 12 juillet des précisions à plusieurs exploitants nucléaires, dont EDF et Areva, pour pouvoir mieux évaluer les coûts de démantèlement de leurs installations, de la gestion des combustibles usés et des déchets radioactifs.

L’ASN, qui a examiné les évaluations de ces coûts remises par les principaux exploitants nucléaires, considère dans un avis rendu public mercredi que « le dossier d’EDF ne présente pas les informations suffisantes » pour prendre position. L’institution recommande à EDF d’évaluer les charges liées au démantèlement des réacteurs en cours d’exploitation en les détaillant installation par installation, au lieu de se baser sur le démantèlement d’un seul réacteur, à savoir celui de Dampierre (Loiret). Elle fait la même observation à Areva pour le site de La Hague. L’ASN demande à EDF des précisions notamment sur « les hypothèses de surface à assainir », « les volumes de déchets », ou encore « les coûts de gestion considérés, la répartition entre déchets issus des travaux de démantèlement et déchets issus de l’assainissement ».

L’organisation préconise la réalisation d’audits externes, sur la gestion des combustibles usés d’EDF, la gestion de la reprise et du conditionnement des déchets anciens de l’usine d’Areva à La Hague ainsi que son démantèlement. Elle note aussi que « peu d’exploitants prennent en compte le coût de l’assainissement des sols dans leur évaluation des charges » à l’issue d’une opération de démantèlement d’une installation nucléaire. Les exploitants d’installations nucléaires doivent transmettre, tous les trois ans, un rapport décrivant l’évaluation de ces charges à l’ASN. Les prochains rapports sont attendus au plus tard fin juin 2019.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le démantèlement des centrales nucléaires est mal engagé et sera très coûteux


24 septembre 2018
Il n’a pas gelé depuis 100 jours sur le pic du Midi, du jamais-vu
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2018
Le préfet valide le projet de gare du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2018
Des opposants au GCO placés en garde à vue. Le déboisement continue
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2018
Pluies torrentielles en Tunisie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2018
Greenpeace et ANV-Cop21 se mobilisent pour empêcher Total de polluer le Récif de l’Amazone
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2018
La centrale à biomasse de Gardanne en quête d’un repreneur
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2018
Le livre décrivant l’économie mondiale de la tomate censuré en Italie
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2018
Pour l’environnement, la loi Élan est un bond en arrière
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2018
Le gouvernement lance une consultation sur la gestion des déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2018
François de Rugy confirme la réintroduction d’ourses dans les Pyrénées
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2018
Le tribunal de Strasbourg suspend l’abattage d’un alignement d’arbres
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2018
Narbonne : une détonation et un incendie sur le site nucléaire Orano de Malvési
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2018
Hambach : un mort lors de l’évacuation de la forêt
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2018
Des multinationales, dont L’Oréal, toujours impliquées dans la déforestation pour l’huile de palme, selon Greenpeace
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2018
Opération contre la Société générale : sept militants non violents convoqués au commissariat
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets nucléaires

24 septembre 2018
Un trésor forestier, l’Arboretum des Barres, est menacé
Tribune
24 septembre 2018
Au Québec, humains et coyotes apprennent à cohabiter
Info
22 septembre 2018
« La politique agricole commune doit être profondément réformée  »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires