L’Autorité de sûreté nucléaire pointe un recul de la rigueur chez EDF

Durée de lecture : 2 minutes

28 mai 2020



Le niveau de sûreté des installations nucléaires françaises est resté « acceptable » mais la rigueur dans l’exploitation des centrales d’EDF a reculé en 2019, a déclaré jeudi 28 mai le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Bernard Doroszczuk. Lors d’une audition au Sénat pour présenter le rapport annuel de l’ASN, Bernard Doroszczuk a également souligné la « saturation » des capacités d’ingénierie d’EDF, confronté à un important programme de maintenance et d’investissements pour prolonger la durée de vie du parc nucléaire français.

« Des gestes et des décisions inadaptées »

« L’ASN considère que la rigueur d’exploitation des centrales nucléaires d’EDF est en recul en 2019 », a déclaré le président de l’ASN. Bernard Doroszczuk a en particulier pointé « des gestes et des décisions inadaptées des intervenants et le franchissement de lignes de défense en matière de sûreté » lors de deux incidents survenus à Golfech (Tarn-et-Garonne) et Penly (Seine-Maritime). Il a également souligné que, lors de simulations d’incidents réalisées l’an dernier, la documentation opérationnelle d’EDF n’était « pas toujours adaptée à la réalité de terrain » et contenait « des erreurs, voire des instructions impossibles à exécuter ».

« L’année 2019 a été marquée par une plus grande prise de conscience, par les opérateurs nucléaires, des défis auxquels ils sont confrontés collectivement, notamment en termes de renforcement des compétences et de la qualité des réalisations », a toutefois également déclaré Bernard Doroszczuk.

L’ASN a aussi fait savoir jeudi que près d’une centaine de soudures devraient être reprises sur l’EPR de Flamanville (Manche), outre les huit soudures de traversée d’enceinte les plus problématiques, avant la mise en service du réacteur.

  • Source : Boursorama
  • Photo : Audition de l’ASN par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et techniques (OPECST). ASN (capture d’écran Sénat)




Lire aussi : Le gendarme du nucléaire réclame plus de « rigueur industrielle » aux acteurs de la filière


3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

3 juillet 2020
Sous la « vague verte » des municipales, le surprenant succès des listes citoyennes
Enquête
30 juin 2020
Dans les montagnes vosgiennes, des lycéens filment le quotidien de paysans
Reportage
2 juillet 2020
Railcoop, la coopérative qui fait renaître les lignes de train abandonnées
Alternatives


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire