L’Autorité de sûreté nucléaire pointe un recul de la rigueur chez EDF

Durée de lecture : 2 minutes

28 mai 2020



Le niveau de sûreté des installations nucléaires françaises est resté « acceptable » mais la rigueur dans l’exploitation des centrales d’EDF a reculé en 2019, a déclaré jeudi 28 mai le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Bernard Doroszczuk. Lors d’une audition au Sénat pour présenter le rapport annuel de l’ASN, Bernard Doroszczuk a également souligné la « saturation » des capacités d’ingénierie d’EDF, confronté à un important programme de maintenance et d’investissements pour prolonger la durée de vie du parc nucléaire français.

« Des gestes et des décisions inadaptées »

« L’ASN considère que la rigueur d’exploitation des centrales nucléaires d’EDF est en recul en 2019 », a déclaré le président de l’ASN. Bernard Doroszczuk a en particulier pointé « des gestes et des décisions inadaptées des intervenants et le franchissement de lignes de défense en matière de sûreté » lors de deux incidents survenus à Golfech (Tarn-et-Garonne) et Penly (Seine-Maritime). Il a également souligné que, lors de simulations d’incidents réalisées l’an dernier, la documentation opérationnelle d’EDF n’était « pas toujours adaptée à la réalité de terrain » et contenait « des erreurs, voire des instructions impossibles à exécuter ».

« L’année 2019 a été marquée par une plus grande prise de conscience, par les opérateurs nucléaires, des défis auxquels ils sont confrontés collectivement, notamment en termes de renforcement des compétences et de la qualité des réalisations », a toutefois également déclaré Bernard Doroszczuk.

L’ASN a aussi fait savoir jeudi que près d’une centaine de soudures devraient être reprises sur l’EPR de Flamanville (Manche), outre les huit soudures de traversée d’enceinte les plus problématiques, avant la mise en service du réacteur.

  • Source : Boursorama
  • Photo : Audition de l’ASN par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et techniques (OPECST). ASN (capture d’écran Sénat)




Lire aussi : Le gendarme du nucléaire réclame plus de « rigueur industrielle » aux acteurs de la filière


21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien
21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire