Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Pesticides

L’Europe ne prendra pas de décision sur le pesticide glyphosate avant 2018

La Commission européenne espérait faire adopter par les Etats membres, au cours de la réunion du Comité permanent des végétaux, des denrées alimentaires et de l’alimentation animale, qui s’est tenue lundi 7 et mardi 8 mars, un renouvellement de l’autorisation du glyphosate. Celle-ci expire fin juin 2016 en Europe. Mais le vote a été annulé, plusieurs experts de pays membres s’étant inquiétés des risques de cancer sur l’homme que pouvait provoquer ce désherbant, principe actif du célèbre Roundup de Monsanto.

L’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) a été chargée de nouvelles investigations pour déterminer la responsabilité du glyphosate dans différents cancers. Celles-ci devraient s’achever vers la fin de 2017. Si l’ECHA conclut à sa dangerosité, le produit pourrait être interdit en Europe.

Les demandes d’interdiction du produit reposent sur un avis rendu en mars 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence de l’OMS. Mais l’avis contraire que l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a rendu le 12 novembre 2015, estimant « improbable que le glyphosate soit cancérogène pour l’homme", avait déclenché une vive polémique.

-  Reporterre

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende