L’Islande a repris la chasse au rorqual commun

Durée de lecture : 1 minute

5 juillet 2018

L’équipage de Sea Shepherd UK est depuis le 10 juin en Islande, jour de l’ouverture de la saison de pêche qui dure 100 jours. Il surveille les activités de la sinistrement célèbre société baleinière Hvalur hf, détenue par le richissime Kristján Loftsson, magnat de la pêche, qui possède une grande station baleinière sur la côte nord de Hvalfjörður ainsi que deux vaisseaux baleiniers. Ils chassent exclusivement le rorqual commun, espèce en danger et deuxième plus grand animal de la planète, après la baleine bleue.

Le Hvalur 8 rentre au port au terme de sa sinistre besogne.

Le quota accordé à Hvalur hf par le gouvernement islandais pour 2018 est stupéfiant : 161 rorquals communs, auxquels s’ajoutent les 30 rorquals communs reportés du quota de 2017, non atteint, pouvant être tués au cours de la saison de cent jours qui a débuté le 10 juin.

La société de Loftsson avait chassé le rorqual commun pour la dernière fois en 2015, et en avaient tué 155, mais les tests réglementaires alimentaires du Japon (principal débouché de la viande et des produits issus du rorqual commun) avaient révélé des quantités excessives de polluants, empêchant la commercialisation des produits issus de la chasse à la baleine de 2015 et l’arrêt de toute importation de rorqual commun islandais.

Un crochet pour ramener le cétacé mort ou agonisant à terre.

À ce jour, le Hvalur 8 a tué sept rorquals communs en cinq voyages, chacun d’environ 36 heures, sur les territoires de pêche à la baleine au sein de la zone économique exclusive islandaise, à quelque 150 miles nautiques de la station baleinière. Le baleinier Hvalur 9 vient seulement de commencer ses chasses.



Lire aussi : Sous les mers, la cacophonie humaine assomme les cétacés


19 septembre 2019
EDF signale des problèmes de fabrication sur six réacteurs nucléaires en activité, mais les juge aptes au service
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
La pollution de l’air dans le métro est encore très mal évaluée
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
18 septembre 2019
Climat : de la prise de conscience à la conscience politique
Édito


Dans les mêmes dossiers       Animaux