L’Islande a repris la chasse au rorqual commun

Durée de lecture : 1 minute

5 juillet 2018

L’équipage de Sea Shepherd UK est depuis le 10 juin en Islande, jour de l’ouverture de la saison de pêche qui dure 100 jours. Il surveille les activités de la sinistrement célèbre société baleinière Hvalur hf, détenue par le richissime Kristján Loftsson, magnat de la pêche, qui possède une grande station baleinière sur la côte nord de Hvalfjörður ainsi que deux vaisseaux baleiniers. Ils chassent exclusivement le rorqual commun, espèce en danger et deuxième plus grand animal de la planète, après la baleine bleue.

Le Hvalur 8 rentre au port au terme de sa sinistre besogne.

Le quota accordé à Hvalur hf par le gouvernement islandais pour 2018 est stupéfiant : 161 rorquals communs, auxquels s’ajoutent les 30 rorquals communs reportés du quota de 2017, non atteint, pouvant être tués au cours de la saison de cent jours qui a débuté le 10 juin.

La société de Loftsson avait chassé le rorqual commun pour la dernière fois en 2015, et en avaient tué 155, mais les tests réglementaires alimentaires du Japon (principal débouché de la viande et des produits issus du rorqual commun) avaient révélé des quantités excessives de polluants, empêchant la commercialisation des produits issus de la chasse à la baleine de 2015 et l’arrêt de toute importation de rorqual commun islandais.

Un crochet pour ramener le cétacé mort ou agonisant à terre.

À ce jour, le Hvalur 8 a tué sept rorquals communs en cinq voyages, chacun d’environ 36 heures, sur les territoires de pêche à la baleine au sein de la zone économique exclusive islandaise, à quelque 150 miles nautiques de la station baleinière. Le baleinier Hvalur 9 vient seulement de commencer ses chasses.



Lire aussi : Sous les mers, la cacophonie humaine assomme les cétacés


6 avril 2020
Plan de relance : 250 organisations dénoncent le lobbying de l’aviation
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
L’enquête publique sur un grand projet autoroutier maintenue malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
En Colombie, les gangs profitent du confinement pour assassiner des militants des droits humains
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - En Guyane, l’orpaillage illégal s’intensifie pendant la pandémie
Reportage
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - À Mayotte, le coronavirus s’installe dans un département sinistré
Reportage
6 avril 2020
Conservatrice, réactionnaire ou progressiste, trois voies pour l’après-crise sanitaire
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Animaux