L’Islande a repris la chasse au rorqual commun

5 juillet 2018

L’équipage de Sea Shepherd UK est depuis le 10 juin en Islande, jour de l’ouverture de la saison de pêche qui dure 100 jours. Il surveille les activités de la sinistrement célèbre société baleinière Hvalur hf, détenue par le richissime Kristján Loftsson, magnat de la pêche, qui possède une grande station baleinière sur la côte nord de Hvalfjörður ainsi que deux vaisseaux baleiniers. Ils chassent exclusivement le rorqual commun, espèce en danger et deuxième plus grand animal de la planète, après la baleine bleue.

Le Hvalur 8 rentre au port au terme de sa sinistre besogne.

Le quota accordé à Hvalur hf par le gouvernement islandais pour 2018 est stupéfiant : 161 rorquals communs, auxquels s’ajoutent les 30 rorquals communs reportés du quota de 2017, non atteint, pouvant être tués au cours de la saison de cent jours qui a débuté le 10 juin.

La société de Loftsson avait chassé le rorqual commun pour la dernière fois en 2015, et en avaient tué 155, mais les tests réglementaires alimentaires du Japon (principal débouché de la viande et des produits issus du rorqual commun) avaient révélé des quantités excessives de polluants, empêchant la commercialisation des produits issus de la chasse à la baleine de 2015 et l’arrêt de toute importation de rorqual commun islandais.

Un crochet pour ramener le cétacé mort ou agonisant à terre.

À ce jour, le Hvalur 8 a tué sept rorquals communs en cinq voyages, chacun d’environ 36 heures, sur les territoires de pêche à la baleine au sein de la zone économique exclusive islandaise, à quelque 150 miles nautiques de la station baleinière. Le baleinier Hvalur 9 vient seulement de commencer ses chasses.



Lire aussi : Sous les mers, la cacophonie humaine assomme les cétacés



22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net
16 mai 2019
« En France, il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto », selon le ministre de l’Agriculture
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
L’Andra finance une campagne de communication contre les déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

22 mai 2019
Animaux, internet libre, décroissance… des « petits » partis en campagne
Enquête
1er mai 2019
Adieu, amie Anémone, et merci
Édito
21 mai 2019
À Meaux, l’eau de la Terre chauffe les maisons
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Animaux