L’Islande a repris la chasse au rorqual commun

Durée de lecture : 1 minute

5 juillet 2018

L’équipage de Sea Shepherd UK est depuis le 10 juin en Islande, jour de l’ouverture de la saison de pêche qui dure 100 jours. Il surveille les activités de la sinistrement célèbre société baleinière Hvalur hf, détenue par le richissime Kristján Loftsson, magnat de la pêche, qui possède une grande station baleinière sur la côte nord de Hvalfjörður ainsi que deux vaisseaux baleiniers. Ils chassent exclusivement le rorqual commun, espèce en danger et deuxième plus grand animal de la planète, après la baleine bleue.

Le Hvalur 8 rentre au port au terme de sa sinistre besogne.

Le quota accordé à Hvalur hf par le gouvernement islandais pour 2018 est stupéfiant : 161 rorquals communs, auxquels s’ajoutent les 30 rorquals communs reportés du quota de 2017, non atteint, pouvant être tués au cours de la saison de cent jours qui a débuté le 10 juin.

La société de Loftsson avait chassé le rorqual commun pour la dernière fois en 2015, et en avaient tué 155, mais les tests réglementaires alimentaires du Japon (principal débouché de la viande et des produits issus du rorqual commun) avaient révélé des quantités excessives de polluants, empêchant la commercialisation des produits issus de la chasse à la baleine de 2015 et l’arrêt de toute importation de rorqual commun islandais.

Un crochet pour ramener le cétacé mort ou agonisant à terre.

À ce jour, le Hvalur 8 a tué sept rorquals communs en cinq voyages, chacun d’environ 36 heures, sur les territoires de pêche à la baleine au sein de la zone économique exclusive islandaise, à quelque 150 miles nautiques de la station baleinière. Le baleinier Hvalur 9 vient seulement de commencer ses chasses.



Lire aussi : Sous les mers, la cacophonie humaine assomme les cétacés


14 février 2020
Critiqué, Carrefour retire ses assiettes en plastique faussement « réutilisables »
Lire sur reporterre.net
13 février 2020
Le Parlement européen valide un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Le quatrième Conseil de défense écologique se contente de mesurettes
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Des militants de Sea Shepherd France mis en garde à vue
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Pesticides : des fraudes dénoncées dans un laboratoire qui évalue leur toxicité
Lire sur reporterre.net
11 février 2020
Compteurs Linky : Engie et EDF mis en demeure pour leur collecte de données
Lire sur reporterre.net
11 février 2020
Après Lubrizol, les contrôles des sites Seveso vont être renforcés
Lire sur reporterre.net
10 février 2020
Le groupe financier BlackRock a été envahi par des activistes écologistes
Lire sur reporterre.net
10 février 2020
18,3 °C en Antarctique, un record de chaleur
Lire sur reporterre.net
10 février 2020
Le Conseil d’Etat ferme la porte aux « nouveaux OGM »
Lire sur reporterre.net
7 février 2020
Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie, poussée vers la sortie
Lire sur reporterre.net
7 février 2020
Bolsonaro veut ouvrir l’Amazonie à l’exploitation minière et aux barrages
Lire sur reporterre.net
5 février 2020
En Corse, un incendie ravage 1.100 hectares
Lire sur reporterre.net
5 février 2020
Convention pour le climat : LREM soumet aux citoyens dix propositions
Lire sur reporterre.net
5 février 2020
La Cour des comptes juge sévèrement l’action de l’État sur les pesticides
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

15 février 2020
Eau claire, retour des oiseaux... À Madrid, une rivière redevient un nid de biodiversité
Alternative
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
14 février 2020
Qu’est-ce que l’écologie du XXIe siècle ?
1 minute, 1 question


Dans les mêmes dossiers       Animaux