L’accroissement du bétail est un facteur pandémique mondial, selon une étude

Durée de lecture : 2 minutes

22 juillet 2020



« La croissance mondiale d’élevage de bétail menace la biodiversité et augmente les risques sanitaires pour les humains et les animaux domestiques. » Ces liens sont au cœur d’une étude de Serge Morand, chercheur au Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) en Thaïlande, détaché du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), qui a été publiée le 22 juillet dans la revue Biological Conversation.

Au niveau mondial, les recherches montrent une augmentation de l’émergence de maladies infectieuses et d’épidémies, une perte accélérée de la biodiversité et une augmentation importante de la production d’animaux domestiques. Mais quel est le lien entre ces différentes manifestations ? Cette question résurgente à la suite de la crise du Covid-19 trouve une première vague de réponses grâce à cette nouvelle étude en écologie des parasites.

Pour ce faire, Serge Morand a croisé plusieurs bases de données sur les santés humaine et animale, l’augmentation du bétail et la perte de biodiversité. Une première analyse montre que le nombre d’épidémies répertoriées chez les humains dans chaque pays (16.994 épidémies pour 254 maladies infectieuses entre 1960 et 2019) augmente en corrélation avec la perte locale de biodiversité. Autrement dit, l’émergence d’épidémies illustrerait les derniers soubresauts d’une biodiversité en extinction.

La relation entre le nombre d’espèces en danger et celui des épidémies augmente jusqu’à atteindre un pic avant de diminuer. Cependant, le risque épidémique ne diminue pas avec la disparition des espèces, il est au contraire relayé par l’augmentation du nombre de têtes de bétail. En effet, l’accroissement du bétail sur l’ensemble de la planète affecte directement la faune sauvage et le nombre d’épidémies chez l’humain et l’animal domestique.

  • Photo : élevage bovin en Argentine, via Wikipedia.





23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
Des manifestations contre la loi « sécurité globale » ont eu lieu dans toute la France
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
L’attribution des fréquences 5G attaquée en justice
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’accès aux toilettes, un enjeu écologique
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
« Décision historique » : le Conseil d’État pourrait enjoindre au gouvernement d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’étrange appétit d’Amazon pour les militaires
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
Journalistes et rédactions s’élèvent contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Un recours devant le Conseil d’État demande l’accès à la nature pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Les éboueurs parisiens en grève illimitée
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Aviation : 1 % de la population mondiale responsable de la moitié des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
La loi sur la recherche adoptée malgré l’opposition des chercheurs
Lire sur reporterre.net
17 novembre 2020
Cyril Dion lance une pétition pour « sauver la Convention citoyenne pour le climat »
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Covid-19

THEMATIQUE    Agriculture Santé
13 novembre 2020
Serres de tomates, une filière énergivore et très concentrée
Enquête
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
9 novembre 2020
La santé mentale, grande oubliée de la crise sanitaire
Info


Dans les mêmes dossiers       Covid-19



Sur les mêmes thèmes       Agriculture Santé