L’exposition prénatale aux pesticides favorise l’autisme, selon une étude californienne

Durée de lecture : 2 minutes

30 mars 2019

L’exposition aux pesticides agricoles avant la naissance et au cours de la première année de vie est associée à un risque d’autisme, selon une nouvelle étude publiée dans le British Medical Journal.

Des chercheurs californiens ont utilisé les dossiers médicaux de 2.961 patients ayant été diagnostiqués autistes - dont 445 atteints d’une déficience intellectuelle - et 35.370 personnes saines de la même année de naissance et du même sexe. Tous les membres de la cohorte sont nés entre 1998 et 2010 dans une vallée du centre de la Californie, une région très agricole.

L’exposition prénatale et infantile à 11 pesticides couramment utilisés dans cette zone géographique a ensuite été évaluée. Les chercheurs ont constaté une légère augmentation du risque d’autisme chez les enfants exposés avant et après la naissance à plusieurs pesticides, comme le glyphosate, le chlorpyrifos, le diazinon, le malathion, la perméthrine, la bifenthrine et le bromure de méthyle. Cette association était plus forte chez les personnes atteintes d’autisme et de déficience intellectuelle, ce qui représente l’extrémité la plus grave du spectre autistique.

Pour les scientifiques, leur étude est de loin, à ce jour, la plus importante jamais effectué sur le sujet, et leurs résultats viennent étayer des travaux antérieurs dans ce domaine. « Nos résultats indiquent que le risque d’autisme peut augmenter avec l’exposition prénatale et infantile à plusieurs pesticides courants, qui ont eu un impact sur le développement neurologique » des enfants", écrivent-ils.

Ces dernières années, la fréquence de l’autisme augmente de façon continue dans le monde entier. Depuis les années 2000, elle est passée de 5 enfants pour 10.000 à un enfant sur 100.

- Source : Pourquoi docteur




3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
En Colombie, les gangs profitent du confinement pour assassiner des militants des droits humains
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

THEMATIQUE    Santé
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - Mal préparées par un système de santé dégradé, les Outremer se préparent au pire
Info
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - À Mayotte, le coronavirus s’installe dans un département sinistré
Reportage
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - En Guyane, l’orpaillage illégal s’intensifie pendant la pandémie
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Pesticides



Sur les mêmes thèmes       Santé