Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Ukraine

L’huile de tournesol d’Ukraine serait remplacée par de l’huile de palme et des OGM

Huile de tournesol, illustration.

L’Ukraine n’est pas que le « grenier à blé de l’Europe » : elle est également son grenier à tournesol. Les exportations d’huile de tournesol représentent la moitié des exportations de l’Ukraine vers la France, selon le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. À cause de la guerre, les industriels ont de plus en plus de mal à s’en procurer. Selon l’association de consommateurs Foodwatch, cela pourrait les mener à remplacer l’huile de tournesol présente dans leurs produits par des produits de moindre qualité, sans en prévenir leurs clients.

À la place : de l’huile de colza, de palme et le soja génétiquement modifié

Frites, chips, sauces, biscuits, margines, poisson pané… L’huile de tournesol entre dans la composition d’une myriade de produits préparés. Selon Foodwatch, l’industrie agroalimentaire songerait à se tourner vers des ingrédients de substitution, comme l’huile de colza, l’huile de palme et le soja génétiquement modifié latino-américain pour faire face à la pénurie. Et demanderaient déjà des « dérogations » pour vendre ces produits sans modifier les étiquettes. Des autorisations de ce type ont déjà été accordées en Italie, aux Pays-Bas, en Finlande, selon Le Parisien. « Normalement, dans notre pays, les produits en rayon n’ont pas encore changé d’huile, mais on a une incertitude sur les produits qui traversent les frontières », y dit Camille Dorioz, la porte-parole de Foodwatch.

Les consommateurs devraient selon elle être « informés » de ces changements de recettes, notamment pour limiter tous les risques d’allergies. L’association craint également que le remplacement de l’huile de tournesol n’encourage la production d’huile de palme, principale responsable de la déforestation en cours en Asie du Sud-Est. Une pétition réclamant une transparence totale des fabricants et des distributeurs a été lancée.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende