LGV Nîmes-Montpellier : le constructeur condamné pour destruction d’espèce protégée

22 juin 2018

Le constructeur de la LGV Nîmes-Montpellier, Oc’Via, a été condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes, le 18 juin 2018, pour avoir détruit certains des meilleurs sites à Outardes canepetière des Costières nîmoises, sans autorisation. La société écope d’une sanction alourdie s’élevant à un total de 42.000 euros, nous apprend ce jeudi 21 juin l’association France Nature Environnement Languedoc-Roussillon.

L’Outarde canepetière est une espèce menacée d’extinction en France. Autrefois présente dans tout l’Hexagone, il n’en reste que des populations relictuelles et les Costières du Gard ont le privilège d’abriter le quart de la population française survivante. Bien que l’espèce soit protégée, 14 % de cette population ont été sacrifiés pour réaliser le contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier entre 2012 et 2016.

Oc’Via avait déjà été condamnée à 7.000 euros d’amende (dont 3.000 avec sursis) et à verser 9.000 euros aux parties civiles, pour avoir réalisé en 2013 des travaux en pleine période de reproduction de l’espèce, alors que l’autorisation ne lui avait pas encore été accordée. Cette fois-ci, la société est reconnue coupable du décapage, en 2014, de 11 hectares au sein du site Natura 2000 des Costières nîmoises, sans dérogation accordée pour enfreindre la loi sur les espèces protégées.

L’entreprise a cette fois été condamnée à 20.000 euros d’amende, et à verser 22.000 € aux parties civiles : la fédération France Nature Environnement (FNE) et l’association Nature & Citoyenneté Camargue-Crau-Alpilles (Nacicca), l’association lanceuse d’alerte, TGV CNM Respectez-nous, ayant été jugée irrecevable.

« Malgré les mesures compensatoires, la population d’Outardes n’a à ce jour pas retrouvé son niveau de 2012, et de nouveaux dégâts deviennent impossibles à compenser par manque de foncier approprié. C’est pourquoi nous demandons un moratoire sur les projets qui impactent le site Natura 2000 des Costières nîmoises », indique le communiqué des associations.





24 mai 2019
Le 40e portrait d’Emmanuel Macron « réquisitionné », à Paris
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
Un indigène en lutte contre les pétroliers assassiné au Pérou
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
La 8e leçon des jeunes au gouvernement : mettre fin à l’effondrement de la biodiversité
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Des activistes ont mené une opération nature morte au siège de Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Nature
25 mai 2019
Le succès des marches pour le climat prépare des actions plus engagées
Reportage
25 mai 2019
Radio Bambou : Le talent des jardiniers pour associer les plantes
Chronique
22 mai 2019
Européennes : les programmes au crible de l’écologie
Info


Sur les mêmes thèmes       Nature