LGV Nîmes-Montpellier : le constructeur condamné pour destruction d’espèce protégée

Durée de lecture : 2 minutes

22 juin 2018

Le constructeur de la LGV Nîmes-Montpellier, Oc’Via, a été condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes, le 18 juin 2018, pour avoir détruit certains des meilleurs sites à Outardes canepetière des Costières nîmoises, sans autorisation. La société écope d’une sanction alourdie s’élevant à un total de 42.000 euros, nous apprend ce jeudi 21 juin l’association France Nature Environnement Languedoc-Roussillon.

L’Outarde canepetière est une espèce menacée d’extinction en France. Autrefois présente dans tout l’Hexagone, il n’en reste que des populations relictuelles et les Costières du Gard ont le privilège d’abriter le quart de la population française survivante. Bien que l’espèce soit protégée, 14 % de cette population ont été sacrifiés pour réaliser le contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier entre 2012 et 2016.

Oc’Via avait déjà été condamnée à 7.000 euros d’amende (dont 3.000 avec sursis) et à verser 9.000 euros aux parties civiles, pour avoir réalisé en 2013 des travaux en pleine période de reproduction de l’espèce, alors que l’autorisation ne lui avait pas encore été accordée. Cette fois-ci, la société est reconnue coupable du décapage, en 2014, de 11 hectares au sein du site Natura 2000 des Costières nîmoises, sans dérogation accordée pour enfreindre la loi sur les espèces protégées.

L’entreprise a cette fois été condamnée à 20.000 euros d’amende, et à verser 22.000 € aux parties civiles : la fédération France Nature Environnement (FNE) et l’association Nature & Citoyenneté Camargue-Crau-Alpilles (Nacicca), l’association lanceuse d’alerte, TGV CNM Respectez-nous, ayant été jugée irrecevable.

« Malgré les mesures compensatoires, la population d’Outardes n’a à ce jour pas retrouvé son niveau de 2012, et de nouveaux dégâts deviennent impossibles à compenser par manque de foncier approprié. C’est pourquoi nous demandons un moratoire sur les projets qui impactent le site Natura 2000 des Costières nîmoises », indique le communiqué des associations.




16 novembre 2019
Paris : « La Rue est à nous » demande aux candidats de réduire la place de la voiture
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Fessenheim : l’État promet 400 millions d’euros à EDF, des associations portent plainte
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Les députés refusent le maintien de l’huile de palme parmi les biocarburants
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Bébés sans bras : une enquête préliminaire a été ouverte
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Amazon et eBay vendent des pesticides interdits
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Lubrizol : premières indemnisations pour les agriculteurs
Lire sur reporterre.net
13 novembre 2019
Les émissions de gaz carbonique des 20 pays du G20 ont augmenté de 1,8 % en 2018
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Ouverture d’une enquête publique sur le projet controversé de laverie nucléaire
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Après un séisme de magnitude 5,4, la centrale nucléaire de Cruas à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Des incendies ravagent l’Australie et menacent Sydney
Lire sur reporterre.net
11 novembre 2019
Un déclin vertigineux des insectes observé en Allemagne
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2019
Au Royaume-Uni, deux fillettes lancent une pétition contre les jouets en plastique des fast-foods
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
La justice valide deux arrêtés antipesticides au nom du « danger grave » pour la population
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
Une sécheresse historique menace de crise humanitaire la Zambie et le Zimbawe
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Triangle de Gonesse : le rapporteur public demande la suspension des travaux de la ligne 17 Nord
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Nature
16 novembre 2019
Radio Bambou - L’étrange voyage de Bambou… à l’intérieur d’un pain !
15 novembre 2019
« Le maintien de l’ordre vise à terroriser et décourager en infligeant des blessures graves »
15 novembre 2019
Porté par son succès, le vin naturel affirme sa dissidence


Sur les mêmes thèmes       Nature