La Confédération paysanne occupe le ministère de l’Agriculture

14 mars 2018

Ce mercredi 14 mars, depuis 17h, 70 paysannes et paysans occupent avec une dizaine de brebis le hall de la direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises (DGPE) au ministère de l’Agriculture.

Ces membres de la Confédération paysanne demandent le maintien pour toutes les surfaces pastorales des aides de la PAC.

Cette action intervient alors que le gouvernement français peut faire reconnaître des centaines d’hectares de zones pastorales d’ici au 31 mars auprès de l’Union européenne.

Jusqu’en 2016, toutes les surfaces pastorales - situées dans des zones difficiles, souvent montagneuses, là où paissent les troupeaux - étaient éligibles à des aides PAC. Mais un changement de règle en 2017 a laissé de côté bon nombre d’élevages. Plus de 600 fermes d’après le syndicat.

Comment l’Europe justifie-t-elle cette modification ? La Commission européenne remet en cause la façon dont la France comptabilise ses surfaces. « Pour la Commission européenne, les surfaces avec moins de 50 % d’herbe ne sont pas des surfaces agricoles. Pour la Commission européenne, une surface agricole est une prairie « normande » alors que les landes, garrigues avec peu d’herbe, ne seraient pas des surfaces agricoles », explique le syndicat paysan dans son dossier de presse.

La France a encore les moyens de rectifier le tir, si elle le notifie auprès de la Commission européenne. Or pour le moment, le gouvernement semble faire la sourde oreille.

« Alors que Stéphane Travert persiste dans sa volonté d’éliminer les petites fermes qui mettent en valeur le pâturage dans des zones difficiles, le ton monte », lit-on sur le Twitter de la Confédération paysanne.

- Source  : Confédération paysanne.



Lire aussi : « La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés



24 mai 2019
Le 40e portrait d’Emmanuel Macron « réquisitionné », à Paris
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
Un indigène en lutte contre les pétroliers assassiné au Pérou
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
La 8e leçon des jeunes au gouvernement : mettre fin à l’effondrement de la biodiversité
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Des activistes ont mené une opération nature morte au siège de Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
24 mai 2019
Températures, fonte des glaces, catastrophes : les rapports scientifiques donnent le vertige
Info
27 mai 2019
L’Atomik Tour sillonne la France pour renouveler la lutte anti-nucléaire
Reportage
25 mai 2019
Le succès des marches pour le climat prépare des actions plus engagées
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Agriculture