La Confédération paysanne occupe le ministère de l’Agriculture

14 mars 2018

Ce mercredi 14 mars, depuis 17h, 70 paysannes et paysans occupent avec une dizaine de brebis le hall de la direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises (DGPE) au ministère de l’Agriculture.

Ces membres de la Confédération paysanne demandent le maintien pour toutes les surfaces pastorales des aides de la PAC.

Cette action intervient alors que le gouvernement français peut faire reconnaître des centaines d’hectares de zones pastorales d’ici au 31 mars auprès de l’Union européenne.

Jusqu’en 2016, toutes les surfaces pastorales - situées dans des zones difficiles, souvent montagneuses, là où paissent les troupeaux - étaient éligibles à des aides PAC. Mais un changement de règle en 2017 a laissé de côté bon nombre d’élevages. Plus de 600 fermes d’après le syndicat.

Comment l’Europe justifie-t-elle cette modification ? La Commission européenne remet en cause la façon dont la France comptabilise ses surfaces. « Pour la Commission européenne, les surfaces avec moins de 50 % d’herbe ne sont pas des surfaces agricoles. Pour la Commission européenne, une surface agricole est une prairie « normande » alors que les landes, garrigues avec peu d’herbe, ne seraient pas des surfaces agricoles », explique le syndicat paysan dans son dossier de presse.

La France a encore les moyens de rectifier le tir, si elle le notifie auprès de la Commission européenne. Or pour le moment, le gouvernement semble faire la sourde oreille.

« Alors que Stéphane Travert persiste dans sa volonté d’éliminer les petites fermes qui mettent en valeur le pâturage dans des zones difficiles, le ton monte », lit-on sur le Twitter de la Confédération paysanne.

- Source  : Confédération paysanne.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : « La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés


19 septembre 2018
Hambach : un mort lors de l’évacuation de la forêt
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2018
Des multinationales, dont L’Oréal, toujours impliquées dans la déforestation pour l’huile de palme, selon Greenpeace
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2018
Opération contre la Société générale : sept militants non violents convoqués au commissariat
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2018
Stocamine : un rapport parlementaire recommande de retirer les déchets toxiques
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2018
Loi Alimentation et agriculture : quasi statu quo après la seconde lecture des députés
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2018
Des membres de l’Acipa lancent une nouvelle association, « NDDL Poursuivre ensemble »
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2018
Près de 9.000 personnes ont manifesté leur soutien à la Zad de Hambach, contre le charbon et pour la forêt
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2018
Le typhon Mangkhut a causé la mort de 65 personnes aux Philippines
Lire sur reporterre.net
15 septembre 2018
Au Mexique, les nervis d’une entreprise blessent 15 paysans opposés à une autoroute
Lire sur reporterre.net
15 septembre 2018
Glyphosate : les députés ne veulent pas des coquelicots
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2018
Huit militants d’Attac et d’EELV en garde en vue pour collage de notes en papier sur la vitrine d’une banque
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2018
Six militants condamnés à verser 120.000 euros à la ferme des « mille vaches »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2018
Philippines : évacuations de milliers de personnes avant l’arrivée d’un violent typhon
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2018
Les pays chasseurs de baleine sabordent à nouveau la création d’un sanctuaire dans l’Atlantique sud
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2018
Le gouvernement annonce 3,6 milliards d’euros par an pour rénover le réseau ferroviaire
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
19 septembre 2018
Stockage dangereux d’ammonitrate : la centrale de Fessenheim exposée à un risque majeur ?
Enquête
20 septembre 2018
La France est complice du drame de Hambach et de l’exploitation du charbon allemand
Tribune
19 septembre 2018
Il s’appelait Steffen. À Hambach, un blogueur militant chute mortellement lors de l’opération policière
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Agriculture