Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Climat

La Convention citoyenne pour le climat livrera ses mesures au gouvernement ce week-end

Après neuf mois de travaux, le dénouement est proche pour la Convention citoyenne pour le climat. Vendredi 19, samedi 20 et dimanche 21 juin au Conseil économique, social et environnemental (Cese), les 150 citoyens tirés au sort délibéreront, adopteront toutes ou certaines des 150 propositions qu’ils ont élaborées et détermineront lesquelles pourraient faire l’objet d’un référendum. Ils les remettront ensuite au gouvernement, sous la forme d’un rapport qui sera rendu public dans la foulée. Les propositions qui n’auront pas été sélectionnées pour un référendum seront transmises au Parlement.

La Convention citoyenne pour le climat a été annoncée par Emmanuel Macron en avril 2019, en plein mouvement des Gilets jaunes et suite à une lettre ouverte du collectif Gilets citoyens réclamant la mise en place d’une assemblée citoyenne. Le président de la République l’a chargée d’élaborer des mesures permettant de réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre en dix ans dans un esprit de justice sociale. Interrompus en mars par l’épidémie de Covid-19 et le confinement, ses travaux ont repris en visioconférence dès le mois d’avril et ses 150 membres ont présenté leur contribution au plan de sortie de la crise sanitaire.

Reste à savoir comment l’exécutif utilisera les mesures présentées ce week-end. Emmanuel Macron « s’est engagé à les appliquer sans modification (ou “sans filtre” comme annoncé par lui-même) », a rappelé le collectif Gilets citoyens dans un communiqué [1]. Auditionné par la convention en janvier, le président de la République s’était à nouveau engagé à prendre en compte les mesures élaborées par le 150 citoyens, sous forme d’un règlement, d’une proposition de loi ou d’un référendum en fonction de leur nature. « Ce qui motive le comité de gouvernance, c’est le sérieux de la réponse du gouvernement, a rappelé Laurence Tubiana, coprésidente du comité de gouvernance de la convention. Nous espérons une réponse la plus rapide possible. Le président de la République veut présenter les grandes orientations pour la fin de son mandat le 14 juillet prochain, il serait bien que les propositions de la convention fassent partie de ses bases. » La réponse du gouvernement devrait intervenir lors d’une huitième session, dont la date n’a pas encore été fixée.

Le collectif Gilets citoyens a l’intention de peser de tout son poids pour obliger l’exécutif à mettre en œuvre les mesures élaborées par la convention. « Plusieurs événements de soutien auront lieu ce week-end », ont-ils déjà annoncé. Lundi 15 juin, un courrier de soutien [2] signé par cinquante-cinq députés de neuf groupes politiques différents a été adressé au membres de la convention, leur assurant qu’ils se tenaient « prêts à prendre la suite de leurs travaux, pour concrétiser par la voie législative les mesures qui le nécessitent ».

  • Source : Reporterre
  • Photo : © Katrin Baumann / Convention citoyenne pour le climat

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende