La LPO obtient suspension de la chasse au courlis cendré

Durée de lecture : 2 minutes

28 août 2019

Saisi par la Ligue de protection des oiseaux (LPO), le Conseil d’État a suspendu en référé lundi 26 août 2019 l’arrêté ministériel autorisant la chasse du courlis cendré, un oiseau inscrit sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). « La stratégie gouvernementale d’utiliser le principe de “gestion adaptative” dans le but de laisser perdurer la chasse d’espèces sauvages vulnérables est à nouveau mise en échec », s’est réjouie l’association dans un communiqué.

Ignorant le mauvais état de conservation de cette espèce de limicole chassable, l’opposition d’une large majorité de citoyens, l’avis négatif des experts scientifiques du Comité d’experts sur la gestion adaptative et les engagements internationaux de la France, la ministre Élisabeth Borne avait autorisé, par un arrêté signé le 31 juillet, la chasse de 6.000 courlis cendrés. Saisi en urgence par la LPO, le Conseil d’État a suspendu cet arrêté, comme il l’avait fait au sujet de la prolongation de la chasse aux oies migratrices en février dernier.

Le projet, soumis à consultation publique, avait recueilli plus de 8.000 observations du public, dont 62% d’avis défavorables malgré la mobilisation des chasseurs. « Non seulement le gouvernement n’en a pas tenu compte, mais l’arrêté signé est beaucoup plus permissif que le texte initial, qui imposait le tir à poste fixe et l’analyse par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) d’une aile prélevée sur chacun des 6.000 courlis abattus. Dans sa version finale, il autorise ainsi tous les modes de chasse tandis que l’échantillonnage est réduit à 10% des ailes, tout en étant cette fois confié aux techniciens des fédérations départementales de chasseurs », dénonce la LPO.



Photo : courlis cendré. Crédit Ken Billington, Wikipédia



21 septembre 2019
Des scientifiques vont passer un an piégés dans les glaces de l’Arctique
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
EDF signale des problèmes de fabrication sur six réacteurs nucléaires en activité, mais les juge aptes au service
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
La pollution de l’air dans le métro est encore très mal évaluée
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

20 septembre 2019
À Paris comme dans le monde, la jeunesse en grève pour le climat
Reportage
21 septembre 2019
Le mouvement pour le climat mise gros sur la désobéissance civile
Enquête
20 septembre 2019
Philippe Martinez : « Avec les écologistes, on se parle ; ce n’était pas le cas avant »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Animaux