La SNCF selon le gouvernement : on garde les petites lignes, on supprime le statut des cheminots

Durée de lecture : 2 minutes

26 février 2018

Ce lundi 26 février 2018 au matin, le Premier ministre Édouard Philippe et la ministre des Transports Élisabeth Borne ont détaillé la feuille de route du gouvernement pour la réforme ferroviaire.

« Le temps est venu d’oser la réforme que les Français savent nécessaire », a estimé le Premier Ministre. Il a indiqué que l’État ne partageait pas les conclusions du rapport Spinetta, rendu début février, qui préconisait une évaluation socio-économique des ligne les moins fréquentées, afin éventuellement d’en remplacer une partie par des bus.

Il a annoncé une réforme en quatre axes :

  • Transformation de la SNCF en société nationale à capitaux publics et évolution vers une entreprise intégrée ;
  • Suppression du statut des cheminots pour les nouveaux arrivants. Il ne sera pas touché aux retraites des cheminots (du moins via cette réforme), a précisé le Premier ministre ;
  • Ouverture à la concurrence des lignes TGV et régionales ;
  • Enfin, « l’État prendra ses responsabilités avant la fin du quinquennat » concernant la dette de la SNCF.

Cette réforme se fera par ordonnances. Mais le maximum de mesures seront mises dans la loi, a indiqué Édouard Philippe, tout en lançant un avertissement aux cheminots qui menacent de faire grève : « Si certains sujets s’enlisent au cours des concertations, pâtissant de tentatives d’obstruction ou de rapports de force verrouillés, si certains tentent de confisquer le débat ferroviaire pour le transformer en un débat idéologique déconnecté des besoins de mobilité des Français, alors le gouvernement prendra ses responsabilités. »

Autrement dit, le gouvernement utilisera à plein les ordonnances s’il considère que les syndicats de cheminots font blocage.

Elisabeth Borne, de son côté, a annoncé qu’elle mènerait, dans les deux mois qui arrivent, les concertations autour de cette réforme.

Le projet de loi d’habilitation à prendre des ordonnances sera déposé à la mi-mars au parlement, a également annoncé Édouard Philippe.

  • Source : Reporterre à partir de la conférence de presse du lundi 26 février 2018


Lire aussi : Les trains du quotidien en France, la grande enquête de Reporterre


19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
YouTube, Netflix, porno… les vidéos en ligne sont néfastes pour le climat
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Un quart des aéroports Ryan Air en Europe sont sous perfusion de fonds publics
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Bure : les opposants à Cigéo affirment réoccuper le bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Brésil : en Amazonie, le territoire des Yanomami est envahi par 20.000 chercheurs d’or
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
605 suicides ont eu lieu dans le monde agricole en 2015
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
En plein été, le gouvernement sort un rapport sur l’avenir des forêts publiques
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
La fonte express du pergélisol en Arctique canadien
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
Élisabeth Borne est nommée ministre de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Le déclin des éléphants réduit les stocks de carbone
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Manifestation des opposants au projet de poulailler industriel de Pitgam
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
La faim dans le monde augmente à nouveau, et touche surtout les femmes
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2019
Usage massif de gaz lacrymogène sur le Pont de Sully : plus de cinq litres de gaz ont été aspergés en moins de 30 minutes
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

19 juillet 2019
Sans vergogne, la publicité exploite le filon écolo
Info
20 juillet 2019
En Grèce, les low-tech au secours des migrants
Alternative
18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito


Dans les mêmes dossiers       Transports