La SNCF selon le gouvernement : on garde les petites lignes, on supprime le statut des cheminots

Durée de lecture : 2 minutes

26 février 2018



Ce lundi 26 février 2018 au matin, le Premier ministre Édouard Philippe et la ministre des Transports Élisabeth Borne ont détaillé la feuille de route du gouvernement pour la réforme ferroviaire.

« Le temps est venu d’oser la réforme que les Français savent nécessaire », a estimé le Premier Ministre. Il a indiqué que l’État ne partageait pas les conclusions du rapport Spinetta, rendu début février, qui préconisait une évaluation socio-économique des ligne les moins fréquentées, afin éventuellement d’en remplacer une partie par des bus.

Il a annoncé une réforme en quatre axes :

  • Transformation de la SNCF en société nationale à capitaux publics et évolution vers une entreprise intégrée ;
  • Suppression du statut des cheminots pour les nouveaux arrivants. Il ne sera pas touché aux retraites des cheminots (du moins via cette réforme), a précisé le Premier ministre ;
  • Ouverture à la concurrence des lignes TGV et régionales ;
  • Enfin, « l’État prendra ses responsabilités avant la fin du quinquennat » concernant la dette de la SNCF.

Cette réforme se fera par ordonnances. Mais le maximum de mesures seront mises dans la loi, a indiqué Édouard Philippe, tout en lançant un avertissement aux cheminots qui menacent de faire grève : « Si certains sujets s’enlisent au cours des concertations, pâtissant de tentatives d’obstruction ou de rapports de force verrouillés, si certains tentent de confisquer le débat ferroviaire pour le transformer en un débat idéologique déconnecté des besoins de mobilité des Français, alors le gouvernement prendra ses responsabilités. »

Autrement dit, le gouvernement utilisera à plein les ordonnances s’il considère que les syndicats de cheminots font blocage.

Elisabeth Borne, de son côté, a annoncé qu’elle mènerait, dans les deux mois qui arrivent, les concertations autour de cette réforme.

Le projet de loi d’habilitation à prendre des ordonnances sera déposé à la mi-mars au parlement, a également annoncé Édouard Philippe.

  • Source : Reporterre à partir de la conférence de presse du lundi 26 février 2018




Lire aussi : Les trains du quotidien en France, la grande enquête de Reporterre


29 mai 2020
La COP26 de Glasgow reportée à novembre 2021
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
En Belgique, action de détournement publicitaire au nom de la priorité climatique
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Actions antinucléaires à Paris, Lyon et dans la Drôme pour réclamer la fermeture de la centrale du Tricastin, âgée de 40 ans
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
« Le Monde d’après » : une floraison de propositions
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
L’Autorité de sûreté nucléaire pointe un recul de la rigueur chez EDF
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Des incendies « zombies » en Arctique inquiètent les scientifiques
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
En Australie, la compagnie minière Rio Tinto détruit une grotte sacrée connue depuis 46.000 ans
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Le gouvernement et l’automobile : tout pour l’électrique
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Quatre associations attaquent le décret permettant de déroger aux normes environnementales
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Les sociétés civiles française et allemande proposent un plan de relance européen écologique
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les travaux du Charles-de-Gaulle Express ont repris, ceux des lignes RER B et D sont reportés
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Dieselgate : la justice allemande condamne Volkswagen à un remboursement partiel
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Quarante millions de professionnels de santé demandent le respect de l’environnement
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les petits pêcheurs demandent une répartition équitable des quotas de thon rouge
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Des associations proposent 34 mesures pour une relance écologique et sociale
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

23 mai 2020
Déconfinés, les jardins familiaux peuvent enfin sourire au printemps
Alternatives
28 mai 2020
Contre les avions et le béton, la bataille repart au nord de Paris
Info
29 mai 2020
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Transports