Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Nuit debout

La manifestation sur le travail a continué avec La Nuit debout

-  Paris, reportage

Après le défilé du 31 mars contre le projet de loi sur le travail, et alors que la pluie avait cessé, des manifestants se sont rejoints place de la République. A Paris comme ailleurs, un appel avait été lancé à passer la « nuit debout », avec pour objectif « d’inventer un truc, un point de fixation des espoirs et des luttes ». Les initiateurs, « femmes et hommes de toutes origines, simples citoyen.ne.s, militant.e.s associatifs ou politiques, spontanément réunis autour de la dynamique créée par le film de François Ruffin Merci patron ! » ont prévu d’occuper la place pendant trois jours minimum. Environ 200 bénévoles seraient déjà mobilisés.

En ouverture, Frédéric Lordon a donné sa lecture optimiste de la situation : « Mine de rien, il est possible qu’on soit en train de faire quelque chose ». Parmi le gros millier de militants présents, dont une forte proportion de jeunes, l’ambiance était festive : HK et les Saltimbanques, l’1consolable et La Rabia se sont succédés sur scène. Dans le même temps, des petits groupes discutaient de l’organisation et la construction de la lutte : comment se faire connaître, quelles actions mener, quelle attitude adopter si la police débarque, notamment. « C’est une création collective, la suite dépend de a bonne initiative des gens » expliquait une militante.

-  Source : Reporterre

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende