La pêche électrique détruit les écosystèmes, confirme une étude

Durée de lecture : 2 minutes

17 octobre 2019

Le passage de chalutiers à perche électriques bouleverse la biodiversité sous-marine, révèle une étude réalisée par le Cefas, l’équivalent britannique de l’Ifremer, que le Journal de l’environnement s’est procurée et a publié jeudi 17 octobre.

D’après l’ONG Bloom, qui en a fourni un décryptage par communiqué, « cette étude est la première à étudier l’impact de la pêche électrique dans le milieu naturel, à des années lumières des études orientées et de piètre qualité des chercheurs néerlandais… financées par les industriels néerlandais ».

L’étude a été menée dans deux zones comparables au sud de l’Angleterre, l’une régulièrement exploitée par les chalutiers électriques et l’autre non. Les principaux résultats de l’étude sont les suivants :

  • La diversité en espèce est 21–57 % inférieure dans la zone où la pêche électrique est pratiquée par rapport à la zone préservée de cette technique de pêche destructrice ;
  • Il y a 2,6 fois moins de soles — l’espèce ciblée par les chalutiers électriques — dans leur zone d’activité.
  • L’étude révèle aussi la forte abondance dans les eaux électrifiées de deux espèces particulières : les ophiures (sortes d’étoiles de mer très fines et cassantes) et les Bernard l’Hermite, c’est-à-dire deux espèces détritivores et charognardes.

Même si les auteurs de l’étude restent prudents, ne pouvant pas attribuer de manière indiscutable ces différences nettes en termes de diversité biologique, abondance et structure des écosystèmes à la pêche électrique en raison de l’absence de point de comparaison historique, cette étude n’en reste pas moins déterminante. Pour Frédéric Le Manach, directeur scientifique de l’association Bloom, « elle confirme au minimum la nocivité du chalut à perche — électrifié ou non ».

D’après l’ONG de défense des océans, les Néerlandais œuvrent afin d’assouplir le nouveau règlement européen sur la pêche, qui prévoit une réduction drastique du nombre de chalutiers électriques — de 84 à une quinzaine d’ici la fin de l’année — avant leur disparition définitive en juin 2021.

- Source : Bloom.



Lire aussi : La pêche électrique sera interdite en Europe en 2021


13 novembre 2019
Les émissions de gaz carbonique des 20 pays du G20 ont augmenté de 1,8 % en 2018
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Ouverture d’une enquête publique sur le projet controversé de laverie nucléaire
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Après un séisme de magnitude 5,4, la centrale nucléaire de Cruas à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Des incendies ravagent l’Australie et menacent Sydney
Lire sur reporterre.net
11 novembre 2019
Un déclin vertigineux des insectes observé en Allemagne
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2019
Au Royaume-Uni, deux fillettes lancent une pétition contre les jouets en plastique des fast-foods
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
La justice valide deux arrêtés antipesticides au nom du « danger grave » pour la population
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
Une sécheresse historique menace de crise humanitaire la Zambie et le Zimbawe
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Triangle de Gonesse : le rapporteur public demande la suspension des travaux de la ligne 17 Nord
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Le gouvernement devrait annoncer l’abandon du projet EuropaCity
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
11.000 scientifiques alertent sur « l’urgence climatique qui menace le destin de l’humanité »
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
L’État augmente le financement de lignes aériennes intérieures
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Des activistes ont perturbé une conférence de l’industrie du gaz à Paris
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Le vélo pourrait devenir un enjeu central des municipales
Lire sur reporterre.net
6 novembre 2019
Pesticides : la justice reconnaît Triskalia responsable d’avoir empoisonné un salarié
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

12 novembre 2019
Pour les jeunes des centres sociaux, « la nature parle mais les hommes ne l’écoutent pas »
Reportage
12 novembre 2019
Près d’Orléans, les citoyens défendent la forêt contre les bulldozers
Reportage
12 novembre 2019
Qu’est-ce qu’un nano-plastique ?
1 minute, 1 question


Dans les mêmes dossiers       Pêche