La pollution de l’air pourrait causer bien plus de décès qu’on ne le pensait

Durée de lecture : 1 minute

13 mars 2019



De nouveaux résultats, publiés par une équipe de scientifiques dans le European Heart Journal mardi 12 mars 2019, suggèrent que « les effets sur la santé attribuables à la pollution de l’air ambiant en Europe sont considérablement plus élevés qu’on ne l’avait supposé auparavant ».

Les scientifiques ont utilisé de nouvelles données et une nouvelle méthode afin d’évaluer les conséquences de la pollution de l’air extérieur. D’après cette étude, l’impact de la pollution de l’air en France ne serait pas de 48.000 décès annuels, mais de 67.000. En Europe, le taux annuel de surmortalité due à la pollution de l’air ambiant serait de 790.000 [intervalle de confiance à 95 % 645.000-934.000] et de 659.000 (537.000-775.000) dans l’Union européenne à 28 États. Au niveau mondial, les chercheurs ont calculé que la pollution de l’air a causé environ 8,8 millions de décès supplémentaires plutôt que 4,5 millions comme précédemment estimé.

Le professeur Thomas Münzel, co-auteur de l’étude et membre du département de cardiologie du centre médical universitaire de Mayence, en Allemagne, a déclaré : « Pour mettre cela en perspective, cela signifie que la pollution de l’air cause plus de décès supplémentaires par an que le tabagisme, dont l’Organisation mondiale de la santé estime qu’il est responsable de 7,2 millions de décès supplémentaires en 2015. Fumer est évitable, mais la pollution de l’air ne l’est pas. »

En conclusion, les auteurs de l’article indiquent que « le remplacement des combustibles fossiles par des sources d’énergie propres et renouvelables pourrait réduire considérablement la perte d’espérance de vie due à la pollution atmosphérique. »






18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net
15 septembre 2020
Au Brésil, le Pantanal dévoré par les flammes
Lire sur reporterre.net
15 septembre 2020
Face à la 5G, « nous sommes tous des Amishs »
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions Santé
17 septembre 2020
Régulation de la publicité : le ton monte entre écolos et annonceurs
Info
17 septembre 2020
Le hold-up des planteurs d’arbres sur le plan de relance
Tribune
17 septembre 2020
L’Office national des forêts demande l’aumône auprès de multinationales polluantes
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Pollutions Santé