Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Catastrophes nucléaires

La radioactivité de Fukushima détectée sur le rivage américain

Les fuites d’eau radioactive provenant de la catastrophe nucléaire japonaise de Fukushima ont atteint la côte ouest des États-Unis début décembre.
Des chercheurs de l’Institut océanographique Woods Hole, ont confirmé la présence de l’isotope césium-134, connu comme « l’empreinte digitale » de Fukushima, dans des échantillons prélevés sur les plages de l’Oregon.

Du césium-134 a également été détecté pour la première fois dans un saumon canadien, a rapporté le projet Fukushima InFORM, dirigé à l’Université de Victoria par l’ océanographe chimiste Jay Cullen. Les échantillons ont été prélevés l’hiver dernier et analysés plus tard.

Si, pour les scientifiques, les niveaux de radioactivité détectés ne présentent pas actuellement de risques pour la santé ou l’environnement, on s’attend à ce que ces niveaux continuent à augmenter, car la majeure partie des fuites de Fukushima n’a pas encore atteint l’Amérique du Nord.

La centrale nucléaire défaillante continue de laisser chaque jour s’écouler des quantités énormes de déchets radioactifs dans l’océan Pacifique .

Photo : Statesman

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende